OM : Antonetti pour succéder à Bielsa ?

  • A
  • A
OM : Antonetti pour succéder à Bielsa ?
@ THOMAS BREGARDIS / AFP
Partagez sur :

Frédéric Antonetti, l'ancien entraîneur de Rennes, serait pressenti pour prendre la suite de Marcelo Bielsa, démissionnaire de son poste à l'Olympique de Marseille. 

La course à la succession de Marcelo Bielsa est lancée. Selon nos informations, Frédéric Antonetti serait le favori pour prendre la suite de l'Argentin, qui a démissionné samedi soir de son poste d'entraîneur de l'Olympique de Marseille. Frédéric Antonetti est sans club depuis son départ de Rennes, en 2013. Âgé de 53 ans, il a également entraîné Bastia, Saint-Etienne et Nice. En attendant de connaître la décision de l'Olympique de Marseille, l'actuel entraîneur adjoint Franck Passi assurera l'intérim sur le banc olympien. 

Un désaccord avec la direction. Marcelo Bielsa a provoqué un véritable séisme en annonçant, à la surprise générale, sa démission samedi soir, quelques minutes après la défaite de l'OM contre Caen (1-0), lors de la première journée de Ligue 1. L'Argentin a évoqué un désaccord avec sa direction pour justifier sa décision. "El Loco" a refusé d'entrer dans les détails du désaccord avec la direction, évoquant seulement un changement de dernière minute dans un contrat sur lequel un accord avait été trouvé après deux mois de négociations.

Labrune "abasourdi".Vincent Labrune, le président de l'OM, a réagi dans la nuit à cette démission surprise. "Je suis, évidemment,  comme tous les supporters de l’OM, abasourdi par la décision brutale de Marcelo Bielsa", a-t-il déclaré dans un communiqué publié sur le site de l'OM. Vincent Labrune a également remis en question la version d'El Loco. "Nous avions tout deux trouvé depuis plusieurs semaines un accord pour la prolongation de son contrat. J’ai, ce soir, du mal à comprendre comment une simple réunion, mercredi, sur des détails techniques de ce contrat avec l’avocat de l’actionnaire et mon directeur général puisse être à l’origine de ce départ précipité, alors que tous ses souhaits avaient été exaucés", s'est étonné le président de l'OM. Vincent Labrune doit désormais trouver un successeur au bouillant entraîneur argentin.