Coupe Davis : Tsonga rapproche la France de la finale

  • A
  • A
Coupe Davis : Tsonga rapproche la France de la finale
@ MAXPPP
Partagez sur :

PLUS QU'UN POINT - La France mène 2-0 face à la République Tchèque en demi-finale de Coupe Davis.

Un premier jour sans accroc. Sous un grand soleil et porté par un court Philippe-Chatrier chaud bouillant, les Bleus ont parfaitement maîtrisé leurs débuts, vendredi en demi-finale de Coupe Davis. Après les deux simples, la France mène 2-0 face à la République Tchèque. Richard Gasquet et Jo-Wilfried Tsonga ont tous les deux remporté facilement leur match. Samedi, le double pourrait (déjà) ouvrir les portes de la finale aux Bleus.

Tsonga dans les pas de Gasquet. Après la victoire expéditive de Gasquet face à Berdyh, Tsonga a parfaitement assumé son statut de leader pour remporter le deuxième point. "Le mérite revient à Richard qui m'a mis sur un tremplin", a confié "Jo" au micro de France 4. "Ça m'a donné de l'élan pour gagner ce deuxième match". Face à Lukas Rosol, le n°1 tricolore s'est baladé pour s'imposer en moins de deux heures de jeu (6-2, 6-2, 6-3).

>> A LIRE AUSSI : Gasquet fait exploser Berdych

Gasquet-640

© REUTERS

Gasquet impérial contre Berdych. Pour les deux premiers simples, le capitaine de l'équipe de France Arnaud Clément avait choisi de ménager Gaël Monfils, fatigué mentalement après son beau parcours à l'US Open où il avait été battu en quart de finale par Roger Federer. Son choix s'est révélé payant. Gasquet, qui a fait de la Coupe Davis "sa priorité cette saison", a assumé ses responsabilités. Il a totalement asphyxié Tomas Berdych, balayant le 6e joueur mondial en trois petits sets (6-3, 6-2, 6-3).

Qui pour le double ? Samedi, les Bleus joueront donc le double (à partir de 14h) pour tenter de décrocher leur ticket pour la finale. La question sera de savoir qui sera aligné pour cette rencontre. Normalement, Gaël Monfils et Julien Benneteau devraient être associés face à Tomas Berdych et Radek Stepanek. Mais avec leurs victoires expéditives, Richard Gasquet et Jo-Wilfried Tsonga peuvent légitimement postuler pour ce match. Arnaud Clément va devoir trancher.