Lance Armstrong veut écrire un livre

  • A
  • A
Lance Armstrong veut écrire un livre
@ REUTERS
Partagez sur :

CONFESSIONS - Le champion déchu a expliqué à CNN vouloir se livrer dans un livre sans concession.

Trop mielleux, pas assez complets... Ils sont nombreux à avoir été déçus par les aveux de dopage de Lance Armstrong sur le plateau d'Oprah Winfrey, en janvier 2013. Qu'à cela ne tienne, le septuple vainqueur déchu du Tour pourrait repasser à table, dans un livre cette fois. C'est en tout cas ce que le Texan indique dans une interview à CNN.com, mardi. "J'ai besoin d'écrire un livre et il doit être plutôt brut de décoffrage", explique "LA", dont ce n'est pas ici la première sortie médiatique depuis sa suspension à vie en octobre 2012. "Ce livre doit être intense et transparent. J'ai besoin d'exploser, de tout mettre sur la table et de laisser tout ça là. Le plus tôt sera le mieux. Ça doit être le livre juste, avec un ton juste et sans aucune connerie."

Alors que certains signalent qu'Armstrong pourrait souffrir de problèmes psychologiques avec "trouble narcissique de la personnalité", comme le relève CNN, l'ancien champion rejette le terme de thérapie. "Ma thérapie est de monter à vélo, de jouer au golf et de boire une bière." Un an et demi après ses aveux télévisés, Armstrong confie que sa vie quotidienne n'a pas tellement été modifiée depuis. "Ma vie quotidienne se passe bien", précise-t-il. "Je ne me suis jamais mal senti (face à quelqu'un), pas une seule fois, et ça me surprend. Bien sûr, je sens parfois que quelqu'un veut dire quelque chose mais ça n'arrive jamais."

"F*** you attitude." L'hypothèse d'un livre d'Armstrong ne surprendra personne. En effet, outre le côté catharsis - et le règlement de comptes avec les autorités sportives du cyclisme ? - l'édition d'un livre lui permettrait de renflouer son compte en banque, alors que l'ancien champion américain reste dans la tourmente judiciaire en raison d'une plainte déposée par l'Etat américain contre l'utilisation frauduleuse faite de l'argent reçu de l'US Postal. "Je pense que l'on va gagner (ce procès)", estime Armstrong. "Je ne pense pas que quelqu'un peut sérieusement apporter des arguments sur le fait que l'US Postal a subi des préjudices." Non, Lance Armstrong n'a pas changé. Il a conservé cette confiance en lui et cette morgue incroyable

"J'ai la "f*** you attitude"", reconnaît-il d'ailleurs. "Je me bats à l'entraînement, je me bats pour gagner des courses, je me bats pour motiver les gars dans l'équipe. Ce comportement est utile dans ces cas-là, mais cela nuit aux relations sociales."

>> LIRE AUSSI : Tour de France : Armstrong s'estime toujours vainqueur