Cyclisme : Ferrand-Prevot dézingue Jeannie Longo

  • A
  • A
Cyclisme : Ferrand-Prevot dézingue Jeannie Longo
@ Maxppp
Partagez sur :

RÈGLEMENT DE COMPTE - La jeune championne du monde de cyclisme sur route a vivement critiqué la légende du vélo français.

"Sa gueule d'abord". Pauline Ferrand-Prevot passe à l'attaque. La Française, sacrée championne du monde de cyclisme sur route le week-end dernier, a très vivement critiqué la légende de son sport, Jeannie Longo. Dans les colonnes de l'Equipe de mardi, la jeune femme de 22 ans estime qu'elle "s'est accaparée les médias mais ne nous a jamais transmis son savoir, n'a jamais fait un pas vers nous." Pauline Ferrand-Prevot poursuit son matraquage en règle : "Un SMS, ça ne coûte rien...C'est sa gueule d'abord et les autre passent après. La seule fois qu'elle m'a félicitée, c'était devant une caméra."

>> LIRE AUSSI : Pauline Ferrand-Prevot sacrée championne du monde

"Elle n'a peut-être que cela." La jeune Française ne mâche donc pas ses mots contre Jeannie Longo, sacrée championne du monde à neuf reprises et championne de France plus de trente fois. Un palmarès unique que Pauline Ferrand-Prevot "respecte", mais qui ne l'impressionne pas. Et elle va même jusqu'à estimer que Jeannie Longo, qui court toujours à 55 ans, "ne veut pas tourner la page. Après c'est compréhensible, dans sa vie elle n'a peut-être que cela. Elle n'a pas d'enfants, son mari est aussi son entraîneur, c'est compliqué de passer à autre chose." Entre l'ancienne et la nouvelle génération du cyclisme féminin, torchon brûle.