Le pape François reçoit le Bayern Munich

  • A
  • A
Le pape François reçoit le Bayern Munich
@ REUTERS
Partagez sur :

PHOTOS - Le club bavarois a eu droit à une audience privée avec le chef de l'Eglise catholique, mercredi.

Bus du Bayern à Rome (1280x960)

© REUTERS

Le Bayern Munich se souviendra de son déplacement à Rome. Mardi soir, les joueurs de "Pep" Guardiola ont signé un carton mémorable au stade olympique face à l'AS Rome, lors de la 3e journée de la phase de groupes de la Ligue des champions (7-1). Et, mercredi, une délégation du club a eu droit à une audience privée avec le pape François. "Hier, vous avez joué un match magnifique", a reconnu le pontife argentin, également évêque de Rome, selon le compte Twitter du Bayern.

Maillot dédicacé du Bayern (1280x1920)

© REUTERS

"Un grand moment dans l'histoire du club." Les deux capitaines de l'équipe, Philipp Lahm et Manuel Neuer, ont remis au pape un maillot rouge et bleu du Bayern frappé d'un numéro 1 et du prénom Franziskus, signé par tous les joueurs (photo ci-dessus). "Naturellement, cette rencontre a été quelque chose de très particulier, spécialement pour ceux qui sont de confession catholique", a insisté le gardien du Bayern, selon l'agence sportive allemande SID. "L'équipe était impressionnée, c'était un grand moment dans l'histoire du club."

Délégation du Bayern au Vatican (1280x640)

© REUTERS

Arrivée en bus et composée d'une quarantaine de personnes, la délégation bavaroise - dans laquelle ne figuraient visiblement pas les joueurs de confession musulmane, comme le Français Franck Ribéry ou le Suisse Xherdan Shaqiri - a été accueillie par le secrétaire particulier du pape émérite Benoît XVI, l'archevêque allemand Georg Gänswein.

>> LIRE AUSSI : François, le pape supporter

Un million d'euros promis. Plutôt que d'évoquer la dernière finale de Coupe du monde au Brésil, où l'Allemagne de Lahm, Neuer ou Müller a pris le dessus sur son pays, l'Argentine, en finale (1-0), le pape François, supporter du club de San Lorenzo et grand amateur de football, a ravivé le souvenir de celle de 1986, que l'Albiceleste avait enlevée 3-2 face à la Nationalmannschaft où évoluait Karl-Heinz Rummenigge, aujourd'hui dirigeant du Bayern Munich.

A l'occasion de cette brève rencontre, le club bavarois, double champion d'Allemagne en titre, a également promis la somme d'un million d'euros à valoir sur la recette d'un match amical organisé la saison prochaine. "Le pape François pourra décider lui-même comment cet argent sera utilisé pour aider spontanément des personnes dans le besoin, peu importe quelle foi elles revendiquent et où dans le monde", a expliqué Rummenigge, en soulignant qu'il faisait un don au pape et non à l'Eglise catholique.