Les pilotes de Formule 1 soutiennent Jules Bianchi

  • A
  • A
Les pilotes de Formule 1 soutiennent Jules Bianchi
@ Capture d'écran Twitter
Partagez sur :

PENSÉE - Le premier Grand Prix de Russie est prévu dimanche, à Sotchi, une semaine après le grave accident du pilote français, au Japon.

"20 heures de vol et de transferts mais ça y est, nous sommes en Russie. Le corps est arrivé mais la tête est toujours au Japon avec Jules. #ForzaJules" Dès son arrivée à Sotchi, où aura lieu dimanche le premier Grand Prix de Russie de l'histoire, le pilote Ferrari a résumé l'état d'esprit de l'ensemble des pilotes, quelques jours après le terrible accident du jeune Français, dimanche dernier, sur le circuit de Suzuka. "Mes premières pensées aujourd'hui sont toujours avec Jules Bianchi et je lui souhaite vraiment à lui, sa famille et son équipe le meilleur en cet instant difficile", a insisté Nico Rosberg. "Le week-end au Japon a été bon au niveau des résultats pour l'équipe (Mercedes) mais nous avons quitté le circuit avec une seule chose en tête, la santé de notre collègue Jules." Comme tous les autres pilotes, l'Allemand arborera ce week-end un sticker "Tous avec Jules #17 (comme son numéro)" sur son casque.

Le casque de Nico Rosberg :



Le casque de Fernando Alonso :



L'initiative est venue de Jean-Eric Vergne. Le pilote français de l'écurie Toro Rosso est un proche de Jules Bianchi, avec lequel il a roulé dans les catégories inférieures.

読み込み中




Racing for you this week end... #forzajules



 Instagramで閲覧

L'écurie russe Marussia, qui évolue à domicile, a décidé de n'aligner qu'une seule monoplace ce week-end, celle de l'Anglais Max Chilton, mais de laisser symboliquement un box pour Jules Bianchi.



L'élan de soutien et de solidarité a également gagné le monde du MotoGP. Quatre des plus grandes stars de la discipline, dont le champion du monde en titre Marc Marquez et la star italienne Valentino Rossi, ont posé avec une affichette "Forza Jules", en marge du Grand Prix du Japon, qui se déroule dimanche sur le circuit de Motegi.



Le frère et la sœur à son chevet. Mardi, un communiqué de la famille de Jules Bianchi a indiqué que celui-ci souffrait d'une "lésion axonale diffuse", soit un sévère traumatisme cérébral. Aucune autre nouvelle sur son état de santé n'a été communiquée depuis. Le frère et la sœur de Jules, Tom et Mélanie, sont attendus jeudi à l'hôpital de Yokkaichi. Leurs parents, Philippe et Christine, sont déjà sur place, ainsi que le professeur Saillant, traumatologue réputé et président de l'Institut FIA pour la sécurité des pilotes, et l'agent de Jules Bianchi, Nicolas Todt, fils de Jean Todt, président de la FIA.

>> LIRE AUSSI : Jules Bianchi : Brignoles, entre émotion et inquiétude