Tour de France 2015 : découvrez le parcours

  • A
  • A
Tour de France 2015 : découvrez le parcours
@ Capture d'écran Twitter
Partagez sur :

A VOS CARTES - La carte de l'itinéraire du Tour de France 2015 a été dévoilée mercredi matin à Paris.

Le Tour de France est déjà lancé. Mercredi matin, les organisateurs ont dévoilé le tracé de l’édition 2015 de la Grande Boucle. Au programme : 3.344 kilomètres de course, entre le samedi 4 juillet et le dimanche 26 juillet. Le nord de la France et la Bretagne seront à l’honneur avant d’attaquer les traditionnels cols pyrénéens et alpestres. Comme attendu une "diagonale du vide", sans étapes du Tour de France, traverse l’hexagone d’est en ouest cette année. Europe1.fr vous fait découvrir le tracé de ce Tour de France qui devrait régaler les grimpeurs, avec cinq arrivées en altitude.

>> LIRE AUSSI : Le Tour de France ignore-t-il certaines régions ?

carteofficielletdf

© Capture d'écran Twitter


Première semaine : d’Utrecht à la Bretagne. Les deux premières étapes étaient déjà connues. Les organisateurs ont confirmé les deux premières journées aux Pays-Bas. Le contre-la-montre de seulement 14 kilomètres, dès la journée d'ouverture, partira d’Utrecht, le 4 juillet. Tout simplement le plus court "chrono" individuel depuis 1947. L’étape le lendemain ralliera Utrecht à Zélande, toujours aux Pays-Bas. La 3e étape se terminera au célèbre mur de Huy, en Belgique, habituellement théâtre de la Flèche Wallonne.

Les coureurs arriveront en France le 7 juillet, lors de la 4e étape de 221 kilomètres entre Seraing, en Belgique, et Cambrai, dans le Nord, avec 13 kilomètres de secteur pavés au menu. La Grande Boucle traversera ensuite la Bretagne d’est en ouest, après un passage en Normandie. Signalons le contre-la-montre par équipes de 28 kilomètres entre Vannes et Plumelec, lors de la 9e étape, le 12 juillet. Il n'y aura donc que deux "chronos", dont un en conclusion d'une première semaine qui s'annonce tout de même compliquée.

Les Pyrénées en premier. Le 13 juillet, les coureurs auront droit à leur premier jour de repos après le transfert en avion entre Vannes et Pau. Le lendemain, jour de la fête nationale, les cyclistes iront de Tarbes à la Pierre-Saint-Martin, à près de 1.600 m d'altitude. Une occasion rêvée pour les Français de briller, lors de cette première étape pyrénéenne.

La 12e étape sera un temps fort de cette édition, avec l’arrivée au Plateau de Beille (1.780 m d'altitude), un des grandes ascensions du Tour. Deux jours plus tard, les organisateurs ont prévu une étape entre Rodez et Mende, dans le Massif central, où Laurent Jalabert avait triomphé en 1995. Ce sera alors l’heure de se rendre dans les Alpes, pour un programme qui s’annonce déjà grandiose.

En 2011, Thomas Voeckler était en jaune au sommet du Plateau de Beille.

© MAXPPP


Des inédits et de la nostalgie dans les Alpes. Après un repos bien mérité le 21 juillet, la caravane du Tour se rendra dans les terribles hauteurs des Alpes. Pour les nostalgiques, signalons le retour à Pra-Loup lors de la 17e étape (1.620 m d'altitude). Cette étape sera un hommage à Bernard Thévenet, double vainqueur de la Grande Boucle. En 1975, le cycliste français avait triomphé du grand Eddy Merckx au terme d’une journée légendaire, avant de remporter le Tour.

Mais les organisateurs ont aussi déniché des nouveautés. Lors de la 18e étape entre Gap et Saint-Jean-de-Maurienne, les coureurs découvriront les lacets de Montvernier, une route étroite et pentue à plus de 8%. Le lendemain, il y aura la montée du col de Chaussy. Les coureurs emprunteront sur 138 kilomètres ce col, suivi du Glandon, puis le col du Mollard avant la descente vers La Toussuire (1.705 m d'altitude). Mais cette troisième étape alpestre ne sera pas la dernière.

>> LIRE AUSSI : Ce qu'on sait déjà sur le parcours du Tour 2015

L’Alpe d’Huez en juge de paix. Car après un an d’absence, c’est le retour d’un seigneur. Sans surprise, l’Alpe d’Huez (1.850 m d'altitude) et ses vingt et un lacets mythiques donneront des maux de tête (et de jambes) aux coureurs. Deux ans après un double passage lors du Tour 2013, l'Alpe pourrait bien être le  juge de paix de ce Tour 2015, avec une arrivée au sommet à la veille du grand final sur les Champs-Elysées. Avis aux grimpeurs, l’étape de 110 kilomètres aura lieu le 25 juillet.

Le lendemain, ce sera bien évidemment la traditionnelle arrivée sur les Champs-Elysées. Le maillot jaune sera remis le dimanche 26 juillet, après la 21e étape de 107 kilomètres entre Sèvres et la plus belle avenue du monde. Avec combien de Français sur le podium cette année ?

Le Français Christophe Riblon avait gagné en 2013 à l'Alpe d'Huez.

© MAXPPP


Les 21 étapes du Tour 2015 :

4 juillet: 1re étape, Utrecht (Pays-Bas) - Utrecht, 14 km (contre-la-montre individuel)
5 juillet: 2e étape, Utrecht - Zelande (Pays-Bas), 166 km
6 juillet: 3e étape, Anvers (Belgique) - Huy (Belgique), 154 km
7 juillet: 4e étape, Seraing (Belgique) - Cambrai, 221 km
8 juillet: 5e étape, Arras - Amiens Métropole, 189 km
9 juillet: 6e étape, Abbeville - Le Havre, 191 km
10 juillet: 7e étape, Livarot - Fougères, 190 km
11 juillet: 8e étape, Rennes - Mûr-de-Bretagne, 179 km
12 juillet: 9e étape, Vannes - Plumelec, 28 km (contre-la-montre par équipes)
13 juillet: repos
14 juillet: 10e étape, Tarbes - La Pierre-Saint-Martin, 167 km
15 juillet: 11e étape, Pau - Cauterets Vallée de Saint-Savin, 188 km
16 juillet: 12e étape, Lannemezan - Plateau de Beille, 195 km
17 juillet: 13e étape, Muret - Rodez, 200 km
18 juillet: 14e étape, Rodez - Mende, 178 km
19 juillet: 15e étape, Mende - Valence, 182 km
20 juillet: 16e étape, Bourg-de-Péage - Gap, 201 km
21 juillet: repos
22 juillet: 17e étape, Digne-les-Bains - Pra-Loup, 161 km
23 juillet: 18e étape, Gap - Saint-Jean-de-Maurienne, 185 km
24 juillet: 19e étape, Saint-Jean-de-Maurienne - La Toussuire Les Sybelles, 138 km
25 juillet: 20e étape, Modane Valfréjus - Alpe d'Huez, 110 km
26 juillet: 21e étape, Sèvres Grand Paris Seine Ouest - Paris Champs-Elysées, 107 km