Athlétisme: Renaud Lavillenie sacré champion d'Europe

  • A
  • A
Athlétisme: Renaud Lavillenie sacré champion d'Europe
@ JOE KLAMAR / AFP
Partagez sur :

PERCHE EN OR - Renaud Lavillenie a été sacré samedi champion d'Europe en salle pour la 4e fois consécutive.Il a cependant échoué à battre son propre record du monde.

Renaud Lavillenie a obtenu samedi à Prague le titre de champion d'Europe en salle de saut à la perche pour la 4e fois consécutive après 2009, 2011 et 2013.

Le perchiste de 28 ans, par ailleurs déjà champion olympique, s'est assuré du titre en franchissant 5,90 m au premier essai. Le Russe Aleksandr Gripich et le Polonais Piotr Lisek ont glané les médailles d'argent et de bronze avec 5,85 m. Le Clermontois, qui avait débuté le concours à 5,75 m, a ainsi enchaîné cette saison son cinquième concours à 6 mètres et plus. Et pour cette dernière hivernale, c'est le 14e saut à au moins 6 mètres qu'il a réussi au cours de sa carrière.  

Le record du monde reste inchangé. Lavillenie a continué la compétition, après l'obtention de son titre, afin de battre son record du monde de 6,16 mètres obtenu en Ukraine en 2014. Il a passé de belle manière 6,04 m, record de la manifestation, au deuxième essai. L'étoile tricolore a ensuite échoué à trois reprises devant une barre placée à 6,17 mètres, soit un centimètre de plus que son précédent record. Cependant, il a été tout près, au deuxième essai, de franchir la barre. Il l'a en effet passée avant de finalement l'entraîner avec lui quand il est retombé. "C'est son plus bel essai", s'est exclamé l'ancien entraîneur Jean-Claude Perrin, consultant pour Europe 1. 

Invaincu en Europe depuis 2009. Depuis 2009 et son premier titre continental à Turin, Renaud Lavillenie est invaincu sur le Vieux-continent en grandes compétitions. Il a été également champion d'Europe en plein air à Barcelone (2010), Helsinki (2012) et Zurich (2014). 

Son petit frère, Valentin Lavillenie, a, pour sa part, finit à la 6e place de la compétition avec 5,65 m. 

>> LIRE AUSSI - Championnat d'Europe : un nouveau défi pour Renaud Lavillenie 

>> LIRE AUSSI - Lavillenie : un autre record un an après ?