Accident de Jules Bianchi : que s'est-il passé ?

  • A
  • A
Accident de Jules Bianchi : que s'est-il passé ?
@ MAXPPP
109 partages

F1 - Le jeune pilote français a percuté un véhicule de levage sous le déluge japonais.

L'incrédulité s'est emparée de l'ensemble des suiveurs du Grand Prix du Japon, dimanche, quand, au 44e tour, la voiture de sécurité a fait son apparition sur la piste accompagnée d'un véhicule médicalisé. Deux tours plus tôt, la Sauber d'Adrian Sutil avait heurté un mur de pneus à la sortie d'un virage rapide, alors que la pluie venait de faire sa réapparition sur la piste déjà détrempée de Suzuka.

>> LIRE AUSSI : Le français Jules Bianchi évacué après un grave accident

Si la "safety car" a fait son retour en piste, ce n'est pas pour faciliter l'évacuation de la Sauber de Sutil mais bien parce qu'un autre accident avait eu lieu au même endroit, celui de Jules Bianchi sur sa Marussia. Les caméras du circuit n'ont pas capté la sortie et très peu de photos ont circulé, la plupart des photographes ayant déjà quitté cette zone pour se rendre à proximité du podium, la fin de course approchant. Mais, certaines photos relayées sur les réseaux sociaux montrent bien la violence du choc de la Marussia avec le véhicule de levage.





Dans un communiqué envoyé en milieu d'après-midi - en fin de soirée au Japon -, la Fédération internationale de l'automobile (FIA) a détaillé les circonstances de l'accident.



"Au 42e tour, Adrian Sutil a perdu le contrôle de sa voiture, est parti en tête-à-queue, et a heurté le mur de pneus à l'extérieur du virage 7. Les commissaires de course ont agité un double drapeau jaune pour signaler l'incident aux pilotes. Un véhicule de levage a été déployé pour enlever la voiture et la placer derrière le rail de sécurité. Pendant que cette opération était menée, le pilote de la voiture 17, Jules Bianchi, a perdu le contrôle de son véhicule, traversé la zone de dégagement et heurté l'arrière du tracteur." Jules Bianchi a ensuite été transféré au centre médical du circuit puis à l'hôpital de Mie où il a été opéré en urgence. Les chirurgiens sont parvenus à réduire son hématome au cerveau. Le pilote tricolore a ensuite été placé en soins intensifs. Son père Philippe a déclaré qu'il faudrait sans doute attendre "au moins 24 heures pour en savoir plus". La BBC annonçait dimanche soir que le jeune Français était capable de respirer seul. Cette information n'a pas été confirmée.