Mondiaux d'athlétisme : la fracassante allusion de Pierre-Ambroise Bosse sur le dopage

  • A
  • A
Mondiaux d'athlétisme : la fracassante allusion de Pierre-Ambroise Bosse sur le dopage
Pierre-Ambroise Bosse a terminé cinquième de la finale du 800m@ AFP/OLIVIER MORIN
Partagez sur :

Après la finale du 800m où il est arrivé 5e, Pierre-Ambroise Bosse a déclaré qu’il était "possible qu’un jour, [il] soit recrédité à la troisième place". 

Il s’était déjà fait remarqué pour son interview lors des derniers mondiaux d’athlétisme en Russie. Le Français Pierre-Ambroise Bosse en remet une couche, mardi, aux championnats du monde de Pékin. A l’issue de la finale du 800m où il a terminé en cinquième position, le coureur a sous-entendu que ses principaux rivaux pouvaient être dopés.

"Je ne vais pas dire ce que je pense", a faussement déclaré Pierre-Ambroise Bosse devant la caméra de France Télévisions. Avant de lâcher aussi rapidement : "Il est possible qu’un jour, je sois recrédité à la troisième place", faisant clairement allusion aux accusations de dopage qui ont émaillé le milieu de l’athlétisme au mois d’août.

S'il n'a pas été directement cité, le Bosnien Amel Tuka pourrait être particulièrement visé par la peu énigmatique sortie du Français. Après la divulgation des résultats de tests sanguins par le journal britannique The Sunday Times, les soupçons pesaient notamment sur l’amélioration impressionnante de la performance de l’athlète de Bosnie-Herzégovine. Les coureurs kényans étaient également visés par cette enquête. Ils sont deux à avoir terminé devant Pierre-Ambroise Bosse.