Ligue des champions : Zidane s'offre un premier succès européen avec le Real

  • A
  • A
Ligue des champions : Zidane s'offre un premier succès européen avec le Real
Ronaldo et Sergio Ramos viennent fêter le premier but avec leur entraîneur, mercredi soir.@ Alberto PIZZOLI/AFP
Partagez sur :

RÉUSSITE - Cristiano Ronaldo, premier buteur, a mis le Real Madrid sur la voie du succès, mercredi soir, sur le terrain de l'AS Roma (2-0).

Cristiano Ronaldo est un homme de communication, qui ne laisse rien au hasard. La joie qu'il a manifestée sur le but qu'il a inscrit, mercredi soir, sur la pelouse de l'AS Roma, en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions (2-0), est donc particulièrement significative. Après avoir réalisé un enchaînement splendide, avec dribble derrière le pied d'appui et frappe (déviée) dans la lucarne, "CR7", auteur de son 12e but dans la compétition, est allé se jeter dans les bras de son entraîneur Zinédine Zidane, façon de prouver aux yeux du monde la confiance qu'il lui accorde (1-0, 57e). Empruntés en première période, les Merengue ont changé de calibre en deuxième, avec un deuxième but signé Jesé en fin de match (2-0, 86e). Les hommes de "Zizou" se présenteront donc sur leur pelouse de Santiago-Bernabeu, le 8 mars prochain, avec un avantage de deux buts qui ne laisse guère de place au suspense.

Ronaldo débloque la situation pour le Real :

"Ça fait du bien." A l'issue de la rencontre, "Zizou" ne cachait pas sa satisfaction. "La victoire, ça fait du bien, quand on fait un match comme ce soir (mercredi soir), avec un adversaire qui nous a mis en difficulté...", a reconnu le coach du Real, avec le sourire, au micro de Canal+. "On a connu quelques difficultés en première période. La deuxième a été bien meilleure." S'ils ont eu quelques belles occasions, notamment par Marcelo, sur une volée splendide (33e), ou Ronaldo, d'une tête qui a flirté avec la ligne de but (74e), le Real a également été mis en difficulté par la vitesse de Stéphane El Shaarawy et de Mohamed Salah. Le Français William Vainqueur a adressé une frappe qui a flirté avec le poteau gauche de Keylor Navas (73e) et Alessandro Florenzi aurait pu bénéficier d'un penalty sur un tacle de Carvajal (80e).

Interrogé sur sa joie partagée avec Ronaldo, Zidane a confié : "Je suis content pour lui, parce que c'est le meilleur, point barre. Mais je suis très content pour toute l'équipe. Même ceux qui n'ont pas joué, ils font la différence eux aussi". Zidane l'ancien joueur, l'ancien adjoint, est définitivement entré mercredi dans son costume d'entraîneur.