L'AS Monaco fière de son parcours en Ligue des champions

  • A
  • A
L'AS Monaco fière de son parcours en Ligue des champions
Gianluigi Buffon console Kylian Mbappé, de 21 ans son cadet…@ Valéry HACHE/AFP
Partagez sur :

L'AS Monaco n'a pas réussi mardi à se qualifier pour la finale de la Ligue des champions. Mais son parcours cette saison n'en reste pas moins remarquable.

L'AS Monaco a achevé son parcours dans la Ligue des champions 2016-17 comme elle l'avait commencé : par une défaite 2-1 à l'extérieur. Mais, entre le revers enregistré en Turquie sur la pelouse de Fenerbahçe et celui concédé mardi soir sur le terrain de la Juventus Turin, l'ASM a écrit une magnifique page de l'histoire du football français. Plusieurs de ses acteurs, institutions, clubs ou journalistes, ont d'ailleurs salué le parcours du club monégasque, dès mardi soir, sur Twitter.







"La fierté domine, pour ce parcours européen exceptionnel", a reconnu le vice-président du club monégasque, Vadim Vasilyev. "En mai 2013, on jouait en Ligue 2 au même moment, et là on joue une demi-finale de Ligue des champions. Aucun club n'a réussi cela sauf Monaco. Félicitations à nos joueurs, au coach et à tous les collaborateurs du club. C'est aussi un record avec la première équipe qui va du 3ème tour préliminaire à la demi-finale de Ligue des champions." Malgré la défaite et l'élimination, la satisfaction était également de mise du côté de l'entraîneur des Rouge et Blanc, Leonardo Jardim. "Je crois qu'on a fait une très belle Ligue des Champions, on en est heureux et fier", a-t-il insisté. "Pour beaucoup de ces joueurs, c'est une première expérience à ce niveau et c'est aussi une expérience pour la vie. Aujourd'hui, je suis très fier de ce groupe."

Dans quelques années, cette équipe sera 25 ou 30% plus forte

Alors que l'ASM était menée 2-0 à la pause, le coach portugais a conseillé à ses joueurs de se libérer, de "profiter de cette demi-finale, mais aussi d'essayer de marquer". "C'est ce qu'ils ont fait et ils sortent la tête haute", a-t-il souligné. "Beaucoup de ces joueurs vont arriver au très haut niveau. En face, le plus jeune avait 23 ans (Paulo Dybala, ndlr). Nous, c'est 18 et on a beaucoup de joueurs de 21, 22, 23 ans. C'est la différence. Dans quelques années, cette équipe sera 25 ou 30% plus forte."

Ce jeune joueur de 18 ans, c'est Kylian Mbappé. Le jeune international tricolore a une nouvelle fois marqué, mardi, devenant le plus jeune joueur à faire trembler les filets à ce stade de la compétition. "Mon but face à (Gianluigi) Buffon ? Ça sert à rien...", a regretté Mbappé, avec son habituel sens de la répartie. "On est éliminé, c'est assez anecdotique. Mais on a fait un beau parcours, on est parti des (tours) préliminaires, on a su gravir les échelons avec toutes nos forces, notre jeu offensif, mais on a aussi réussi à se remettre en question. On n'a pas beaucoup de regrets à avoir sur cette campagne européenne. Se frotter aux meilleurs, c'est ce qu'il y a de mieux pour la progression. Aujourd'hui, on a appris, j'ai appris, et on essaiera de revenir la saison prochaine mieux armés." L'AS Monaco reviendra, Mbappé aussi, mais reviendront-ils ensemble ? Compte tenu des sollicitations dont l'attaquant de l'ASM fait l'objet, ce n'est évidemment pas encore acquis…