"Lâche", "escroc", "micro-ondé"... : Mayweather-McGregor, le combat des punchlines

  • A
  • A
"Lâche", "escroc", "micro-ondé"... : Mayweather-McGregor, le combat des punchlines
Les deux hommes ont déjà commencer à s'affronter hors du ring (photo d'archives). @ Mike Lawrie / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Le combat très attendu qui opposera les deux populaires boxeurs samedi à Las Vegas a déjà commencé hors du ring, à coup de petites phrases et de provocations en tous genres.

Peu importe l'issue du combat, on retiendra quoi qu'il arrive les joutes verbales qui l'ont précédé. Avant leur retentissant duel, samedi soir, Floyd Mayweather et Conor McGregor ont déjà commencé à s'affronter hors du ring, lors des traditionnels "face-off", conférences de présentation devant la presse. Mayweather, 40 ans, boxeur invaincu durant toute sa carrière professionnelle et grandissime favori de la rencontre, a multiplié les provocations à l'égard de son adversaire irlandais venu des arts martiaux mixtes (MMA) . Ce dernier, à qui les bookmarkers n'accordent que peu de chances (25 contre 1), a riposté avec virulence. Petit best-of de l'échange entre les deux hommes. 

#5 : "C'est un lâche, c'est un escroc, les vrais combattants n'abandonnent jamais."

Pour chauffer le public lors de la tournée de promotion du combat, Mayweather a souvent choisi d'évoquer les abandons de son adversaire dans des combats d'arts martiaux mixtes. "Il n'a pas abandonné une fois, ni deux fois, mais trois fois !", martèle-t-il.

#4 : "Je jette les têtes dans les cordes et je dribble avec."

Réponse de l'Irlandais, prononcée les yeux plongés dans ceux de son adversaire. À plusieurs reprises lors des conférences de présentation, les deux hommes ont semblé sur le point d'en venir aux mains, avant d'être séparés par leurs entourages respectifs.

#3 : "Il aurait dû rester à la retraite, il n'a jamais eu à se battre dans sa carrière, il a battu beaucoup de quarts ou de moitiés de combattants."

Le champion MMA a également pointé les différences entre les disciplines d'origine des deux hommes, sous-entendant que les arts martiaux mixtes étaient plus complets que la boxe. "Je vais briser ce vieux type, il n'est pas à ma hauteur, il ne va pas tenir deux rounds", a-t-il encore déclaré dans une référence à l'âge de son adversaire, sorti de sa retraite pour ce dernier combat. L'Irlandais est plus jeune que l'Américain d'une de onze ans.

#2 : "Il est en survêtement, il n'a même plus assez d'argent pour se payer un costume."

La réflexion, lancée dans l'hilarité, est encore signée McGregor, en référence aux problèmes fiscaux de Mayweather, qui a demandé à bénéficier d'un délai pour s'acquitter de ses impôts 2016. Au cours de sa carrière, l'Américain a pourtant amassé plus de 800 millions de dollars (près de 680 millions d'euros). Sur le physique, toujours, l'Irlandais, en costume, a dit de l'Américain : "Il ressemble à un break dancer de 12 ans", montrant son sac et sa casquette. "Tu as 40 ans, habille-toi comme ton âge. Tu portes un sac à dos. Qu'est-ce que tu fais avec un sac à dos sur scène ? Tu ne sais même pas lire !", s'est-il emballé lors du "face-off" de Toronto. 

#1 : "Moi, je suis un plat fait maison, toi t'es micro-ondé."

La phrase a cette fois été prononcée par Floyd Mayweather, lors de la dernière conférence de presse avant le combat, à l'adresse de Mc Gregor, bien sûr. Lors de ce dernier rendez-vous, il a également arraché et piétiné une banderole de soutien à son adversaire.