L'AccorHotels Arena POPB, ex-Bercy, se dévoile

  • A
  • A
L'AccorHotels Arena POPB, ex-Bercy, se dévoile
La nouvelle salle de l'AccorHotels Arena pourra accueillir jusqu'à 20.300 personnes.@ Emilie BONNAUD/Europe 1
Partagez sur :

REPORTAGE - A quelques heures de son inauguration, Europe 1 a pu visiter la nouvelle mouture de la salle omnisports parisienne, inaugurée mercredi. 

REPORTAGE

Après plus de vingt mois de travaux, qui ont coûté 135 millions d'euros, le nouveau Bercy va être inauguré mercredi et connaître son premier événement sportif, ce week-end, avec une épreuve de judo, le Paris Grand Slam. Europe 1 a pu visiter la nouvelle salle omnisports parisienne alors que la dernière touche est mise aux différents travaux.

La nouvelle AccorHotels Arena (960x640)

La nouvelle AccorHotels Arena POPB (E.BONNAUD/E1)


Un nouveau nom : l'AccorHotels Arena POPB. En arrivant sur l'esplanade en bois qui borde désormais la salle - de l'antidérapant a été ajouté, on rassure tout le monde -, on tombe nez à nez avec le nouveau nom de la salle. Exit Bercy ou le POPB, le nouvel écrin du sport et de la musique à Paris s'appelle désormais AccorHotels Arena POPB (écrit en tout petit, POPB...). "Il s'agissait de donner à Bercy tous les moyens qui sont ceux d'une Arena moderne aujourd'hui", explique au micro d'Europe 1 Jean-François Martins, adjoint aux Sports à la mairie de Paris. "Ça passe par des loges, des zones organisateurs plus grandes et ça passe également par un modèle marketing et sponsoring innovant. Et le naming est l'un des leviers que les sponsors que peuvent activer." Grâce à ce naming du géant hôtelier, qui s'est engagé pour dix ans à raison de 3,25 millions d'euros par an, les tarifs de billetterie ne devraient pas augmenter, malgré une qualité d'accueil bien supérieure.

La nouvelle AccorHotels Arena (960x640)

La nouvelle AccorHotels Arena (E.BONNAUD/E1)


Une salle agrandie avec 20.300 places. Une fois dans la salle, on est frappé par les nouvelles tribunes, comme suspendues. La salle principale du nouveau Bercy (euh, pardon, de l'AccorArena Hotels POPB) n'a pas été agrandie, mais sa capacité, elle, est passée, de 17.000 à 20.300 places. Un vrai défi pour l'architecte, Daniel Vaniche. "Dans le challenge de rénover Bercy, il y avait de faire beaucoup plus dans la même volumétrie, avec plus d'espace pour accueillir le public, plus d'espace pour les sportifs et aussi une beaucoup plus grande polyvalence", détaille l'architecte au micro d'Europe 1. "Pour passer d'une configuration à une autre, il fallait auparavant évacuer les gradins supplémentaires. Dorénavant, on changera de configuration beaucoup plus rapidement grâce à des gradins rétractables".

Un des sièges de l'AccorHotels Arena

Un des sièges de l'AccorHotels Arena (E.BONNAUD/E1)


Au total, ce sont 4 à 5.000 places qui vont pouvoir être "rangées" en quelques heures seulement. A noter que le rouge, qui avait fait la singularité des sièges de Bercy, a été abandonné pour un gris moins identifiable mais plus classe. Les loges, grandes absentes de l'ancien Bercy, ont bénéficié d'un soin tout particulier, avec 3.000 m2 de nouvel espace de réception.

Une "expérience" totale. Le Bercy d'avant n'était pas forcément très accueillant, avec son hall un peu froid et ses immenses couloirs. Les travaux de rénovation ont essayé de corriger le tir. "Il s'agissait de faire renaître Bercy en une Arena moderne, innovante, et très orientée sur la qualité de l'accueil de tous ses publics", souligne au micro d'Europe 1 Julien Collette, le directeur général de l'enceinte. "Dans cette Arena, tous les publics, le grand public mais aussi les clients des "hospitalités", de nos loges mais également les producteurs de spectacle, les artistes, les sportifs (les vestiaires, notamment, ont été réaménagés) et la presse auront chacun des zones d'accueil dédiées, avec des services spécifiques, des prestations de restauration de qualité, produites sur place, le tout couvert par un wi-fi de haute qualité qui permettra à 20.000 personnes de se connecter en même temps dans la salle."

Bar et restaurant. Et la nouvelle AccorHotels Arena ne se contentera pas de se faire belle pour les grands événements. Sur le modèle d'autres grandes salles dans le monde, elle sera ouverte toute l'année, sans billet, avec la présence d'un bar et d'ici la fin de l'année d'un restaurant. Le but avoué du DG de la nouvelle AccorHotels Arena POPB : "faire naître l'envie de revenir". Après le tournoi de judo ce week-end, la nouvelle salle passera son premier grand test à l'occasion du BNP Paribas Masters de tennis, à partir du 31 octobre.