JO de Rio 2016/dopage : la nageuse chinoise Chen Xinyi testée positive

  • A
  • A
JO de Rio 2016/dopage : la nageuse chinoise Chen Xinyi testée positive
Chen Xinyi.@ MARTIN BUREAU / AFP
Partagez sur :

La nageuse a été contrôlée positive dimanche dernier, jour où elle a participé à la finale du 100 m papillon.

La nageuse chinoise Chen Xinyi, 4e de la finale du 100 m papillon dames aux Jeux olympiques de Rio, a été contrôlée positif, a annoncé vendredi l'Agence Chine nouvelle, citant la Fédération chinoise de natation.

Elle a fait appel. Des traces d'hydrochlorothiazide, une substance diurétique utilisée comme un produit masquant et interdite par l'AMA, ont été décelées dans ses urines dimanche, le jour de la course, a précisé l'Agence. La nageuse de 18 ans a fait appel auprès du Comité international olympique (CIO) pour obtenir le droit à des tests supplémentaires et à une audition, rapportait l'Agence.

Tensions en natation. Les soupçons de dopage cristallisent les tensions à Rio, alors que près d'un tiers de la délégation russe a été privée de Jeux. En natation, la tension est encore plus palpable, plusieurs ex-dopés ayant finalement été autorisés à participer après avoir été préalablement interdits de compétition, comme la Russe Yulia Efimova, ou le quadruple médaillé olympique sud-coréen Park Tae-hwan.

Sun Yang pris pour cible. Le nageur australien Mack Horton s'en est par ailleurs pris samedi à son rival chinois Sun Yang, le traitant de "dopé". "Sun Yang, il pisse violet ! (...) Ça me donne envie de vomir", avait abondé le Français Camille Lacourt. Sun, 24 ans, vainqueur du 200 m libre à Rio, avait été contrôlé positif en 2014 à une molécule destinée à prévenir les angines de poitrine et écopé de trois mois de suspension. Ce qui ne l'avait pas empêché de demeurer une idole du grand public en Chine.