JO 2018 - Ski de fond : Niskanen remporte le 50km, les Bleus loin derrière

  • A
  • A
JO 2018 - Ski de fond : Niskanen remporte le 50km, les Bleus loin derrière
Le Finlandais Iivo Niskanen, champion du monde du 15km l'an passé, a décroché l'or olympique sur le 50 km.@ Jonathan NACKSTRAND / AFP
Partagez sur :

Après un mano à mano haletant avec le Russe Bolshunov, le Finlandais Iivo Niskanen a décroché l'or olympique samedi à Pyeongchang. Jean-Marc Gaillard (18e) Clément Parisse (24e) finissent loin derrière.

JO 2018

Le 50 km du ski de fond a offert un joli spectacle, samedi aux Jeux de Pyeongchang. Dans un duel disputé jusqu'au dernier kilomètre, le Finlandais Iivo Niskanen a triomphé du Russe Alexander Bolshunov, deuxième à moins de 20 secondes. Un autre Russe, Andrey Larkov complète le podium. Les deux Français engagés n'ont quant à eux pas tenu le rythme. Jean-Marc Gaillard termine 18ème, Clément Parisse 20ème.

Une course haletante. Champion du monde du 15km l'an passé, Niskanen a dominé le "marathon" du ski de la tête et des épaules. Après avoir lâché le Kazakh Alexey Poltoranin après les 35 km de course, le Finlandais a vu revenir sur lui le Russe Bolshunov, à 12,5 km de l'arrivée. Dans la dernière boucle, il a fini par placer une accélération dévastatrice et surtout diablement efficace, synonyme de premier titre olympique pour la Finlande dans ces Jeux.

Bilan positif pour les Bleus. Jean-Marc Gaillard, dans le coup après les 15 premiers kilomètres de course, a conclu plus de six minutes plus tard. "J'ai vite vu que la situation allait être difficile, mais bon c'était quand même ma dernière course olympique (...). On avait à cœur de bien finir sur le 50, mais on est tombé sur beaucoup plus fort que nous. Et puis ça reste une super olympiade pour le ski de fond français", a relativisé le Haut-Savoyard de 37 ans, au micro de France Télévisions. À Pyeongchang, l'équipe de France de ski de fond, emmenée par son leader Maurice Manificat, a décroché le bronze sur le relais 4x10km, avant que ce même Maurice Manificat, accompagné de Richard Jouve, ne rééditent la performance sur le sprint messieurs.