JO de Rio 2016 : ne cherchez pas les Français dans ces disciplines

  • A
  • A
JO de Rio 2016 : ne cherchez pas les Français dans ces disciplines
Ni chez les femmes ni chez les hommes il n'y aura de représentants français en beach-volley aux Jeux de Rio. @ Miguel TOVAR / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

A Rio, certains sports seront vierges de tout athlète français. Chauvins, passez votre chemin !

Si vous ne regardez les Jeux olympiques que pour suivre les sportifs français, alors pendant les Jeux de Rio, pour certains sports, inutile de rester scotché devant le poste ou de régler votre réveil. Car sur les 28 sports regroupant 306 disciplines (164 masculines, 134 féminines, 8 mixtes), tous ne concernent pas des athlètes tricolores, qui seront 396 à Rio.

  • Les zéros pointés : le hockey sur gazon et le beach-volley

28 sports, donc, et deux qui ne concerneront aucun sportif tricolore. Le hockey sur gazon d’abord. Ni les hommes ni les femmes ne sont parvenus à faire partie des 12 équipes qualifiées. C’eût été une première depuis 1972 pour les uns, une première historique pour les autres. Le beach-volley ensuite, qui n’est pas non plus une spécialité française. Depuis l’introduction de ce sport aux JO, en 1996, seule une équipe féminine a participé, en 1996, pour une élimination au premier tour, et deux masculines, en 1996 (élimination au premier tour) et en 2004 (élimination en huitièmes de finale).

  • Cinq sports collectifs manquent à l’appel

Les sports collectifs aux Jeux olympiques, c’est 7 sports, et donc 14 équipes potentiellement qualifiables. Côté français, ce sont 9 formations qui font le déplacement à Rio. Outre celles du hockey sur gazon, les équipes de France de football masculin, de volley féminin et de water-polo féminin ne sont pas parvenues à valider leur billet pour le Brésil.

  • En athlétisme et en natation, chou blanc dans certaines disciplines

Dans les deux sports majeurs des Jeux olympiques, en tous cas les plus pourvoyeurs en médailles, les athlètes français ne sont pas parvenus à se qualifier dans toutes les disciplines.

En athlétisme, c’est surtout vrai pour les femmes, puisque des disciplines reines telles que le 100 m et le 200 m ne verront pas de Tricolores au départ. Pas de Française non plus au 1.500 m, 5.000 m, 10.000 m et 3.000 m steeple. Pas plus qu’au saut en hauteur, au saut en longueur et au lancer du poids. Côté masculin, la France déplorera, pour ce qui concerne les courses, l’absence de représentants pour le 400 m, le 5.000 m, le 10.000 m, le 400 m haies et le marathon. Du côté des concours, les absences sont plus nombreuses encore. Pas de Français en effet au saut en hauteur, et à tous les lancers, poids, marteau, disque et javelot.

Du côté de la natation, ce sont majoritairement chez les hommes que les Français manqueront à l’appel. Aucun nageur tricolore n’est en effet parvenu à se qualifier pour le 200 m dos , le 100 m brasse, le 200 m brasse, le 200 m quatre nages et le 400 m quatre nages. Chez les femmes, seules quatre disciplines se disputeront sans Française : le 100 m dos, le 200 m dos, le 100 m brasse et le 200 m brasse.