Jeux olympiques de Rio : l'État prévoit une prime de 50.000 euros pour les médaillés d'or

  • A
  • A
Jeux olympiques de Rio : l'État prévoit une prime de 50.000 euros pour les médaillés d'or
Les Jeux olympiques de Rio auront lieu du 5 au 21 août prochains.@ Yasuyoshi CHIBA/AFP
Partagez sur :

RÉCOMPENSE - Chaque médaillé d'or français sera récompensé d'une prime de 50.000 euros. Les médaillés d'argent recevront 20.000 euros.

À Rio, les médaillés d'or tricolores toucheront aussi un peu d'argent. Mais sonnant et trébuchant. Comme c'est de coutume à chaque édition des JO, l'État a en effet décidé de récompenser les médaillés français. La grille des récompenses a été officialisée mardi via la publication au Journal officiel d'un arrêté en date du 15 juillet. Les futurs champions olympiques sont évidemment les mieux lotis. Chacun d'entre eux, y compris ceux issus des sports collectifs, touchera la somme de 50.000 euros. Les médaillés d'argent recevront une prime de 20.000 euros et ceux de bronze seront salués à hauteur de 13.000 euros. Ces sommes, qui n'ont pas évolué par rapport aux JO de Londres, il y a quatre ans, concernent également les futurs médaillés lors des Jeux paralympiques, qui auront lieu du 7 au 18 septembre 2016, ainsi que leurs guides.

15% de moins pour les exilés fiscaux. Le décret prévoit également une minoration de 15% dans le cas des athlètes qui n'ont pas leur résidence fiscale en France. La grille des récompenses pour ces "exilés" fiscaux s'établit donc comme suit : 42.500 euros (or), 17.000 euros (argent) et 11.050 euros (bronze).

Comme prévu dans le décret d'origine, du 5 mars 2014, "relatif à l'attribution de primes liées aux performances olympiques et paralympiques", une récompense sera également accordée aux fédérations pourvoyeuses de médailles : celle-ci s'établira à 50% du total des sommes remises aux athlètes, sauf, bien sûr, dans le cas des sports collectifs, où ce pourcentage sera divisé par le nombre d'athlètes récompensés. Charge ensuite aux fédérations concernées de distribuer ces primes à l'encadrement.