Hatem Ben Arfa : "Les Bleus, c'est encore loin, mais pourquoi pas"

  • A
  • A
Hatem Ben Arfa : "Les Bleus, c'est encore loin, mais pourquoi pas"
Les Stéphanois, comme ici Vincent Pajot, ont tout tenté pour stopper Hatem Ben Arfa, dimanche soir.@ Jean-Philippe KSIAZEK/AFP
Partagez sur :

ÉTOFFE DES HÉROS - L'attaquant de Nice a inscrit deux doublés en une semaine, dont un, splendide, dimanche soir, à Saint-Etienne (4-1).

"Le show Ben Arfa", titre le quotidien L'Equipe, lundi matin. Quelques semaines en arrière, cette Une semblait légèrement utopique. Hatem Ben Arfa venait de rejoindre Nice après six mois d'inactivité dus à un problème contractuel. Il n'avait pas forcément brillé, non plus, lors des mois précédents, que ce soit à Newcastle ou à Hull City, en Angleterre. La surprise de retrouver "HBA" en haut de l'affiche n'en est que plus grande. En une semaine et deux matches, le nouvel Aiglon a inscrit quatre buts, deux doublés, le dernier sur la pelouse de Saint-Etienne, lors du grand match du dimanche soir (4-1). Son deuxième but, inscrit dans le temps supplémentaire, est un raid solitaire aussi beau que celui qu'il avait déjà signé en août dernier, contre Caen (2-1).

Ben Arfa se balade dans la défense stéphanoise :

"J'essaie de jouer simple." "Je m'éclate et j'essaie de faire le maximum pour l'équipe", a confié Ben Arfa, membre éminent de la génération 1987, au micro d'Europe 1. "Aujourd'hui, j'ai 28 ans, j'ai pris pas mal d'expérience. Maintenant, c'est à moi de mettre cette expérience sur le terrain, donc j'essaie de jouer simple quand il faut et de provoquer quand il faut. Mon ambition est de prendre du plaisir avec cette équipe et d’aller chercher le maximum qu'on peut aller chercher."

Son entraîneur loue également le comportement de celui qui pointe aujourd'hui tout en haut du classement des buteurs, avec six réalisations (comme le Parisien Edinson Cavani). "Ce que fait Hatem est bien, parfois très bien", estime Claude Puel. "Il ne se prend pas la tête, reste concentré comme tous ses coéquipiers. On sait qu'il a de la qualité et qu'il peut décanter des situations à tout moment. Il prend du volume dans son jeu." Car il n'y a effectivement pas que les buts : Ben Arfa rayonne au sein du jeune collectif niçois, symbolisé également par le jeune Vincent Koziello, 19 ans et buteur dimanche soir.

Ben Arfa chez les Bleus ? Ben Arfa rayonne tellement que la question d'un retour en équipe de France se pose, alors que le sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps, doit annoncer jeudi la liste des joueurs retenus pour les deux matches amicaux face à l'Arménie et au Danemark, en octobre. Le principal intéressé, qui n'a plus joué en Bleu depuis juin 2012, ne se fait pas de film. "J'ai fait un bon début de saison mais c'est huit matches, il faut confirmer sur la durée", a considéré "HBA" sur Canal+. "C'est encore loin, mais pourquoi pas. La régularité fera la différence, il y a beaucoup de bons joueurs en France, il y a déjà un bon groupe, un socle, c'est difficile de rentrer. Pour l'instant, mon objectif est d'enchaîner les matches avec mon équipe." En 13 capes avec les Bleus, Ben Arfa compte deux buts mais également un rappel à l'ordre, après une altercation avec Laurent Blanc, alors sélectionneur national, lors de l'Euro 2012.