"Joueur typique africain" : Thuram "surpris et déçu" par Sagnol

  • A
  • A
"Joueur typique africain" : Thuram "surpris et déçu" par Sagnol
@ MAXPPP
Partagez sur :

RÉACTION - L'ancien défenseur international a réagi sur Europe 1 aux déclarations de l'entraîneur de Bordeaux.

Connu pour son engagement contre le racisme et les discriminations, Lilian Thuram, qui a été le coéquipier de Willy Sagnol en équipe de France entre 2000 et 2008, n'a pas apprécié les propos tenus par l'entraîneur des Girondins de Bordeaux au quotidien Sud Ouest. "L'avantage du joueur typique africain, c'est un joueur pas cher quand on le prend, prêt au combat généralement, qu'on peut qualifier de puissant sur un terrain. Mais le foot, ce n'est pas que ça. Le foot, c'est aussi de la technique, de l'intelligence, de la discipline", a notamment déclaré l'ancien entraîneur des Espoirs tricolores, semblant remettre en cause l'intelligence de jeu des joueurs noirs.

>> LIRE AUSSI : Willy Sagnol veut "moins de joueurs africains" à Bordeaux

Sagnol "renforce les préjugés". "Il y a toujours eu des préjugés sur les joueurs venant d'Afrique, qu'on enferme toujours dans leur force et auxquels on nie une certaine intelligence", a regretté Lilian Thuram dans Europe 1 Soir. "Lorsque vous lisez ou que vous écoutez Willy Sagnol, on constate qu'il renforce ces préjugés-là. Ça me surprend parce qu'il n'avait jamais tenu de tels propos. C'est vrai que, malheureusement, nous vivons dans un pays où subsistent des préjugés. Lui les renforce. Je suis extrêmement surpris qu'il puisse tenir ce genre de propos. Car, que ce soit en équipe nationale ou en club, il (Willy Sagnol) a dû jouer avec des joueurs africains ou d'origine africaine et a dû constater qu'il y avait des joueurs intelligents, disciplinés et très bons tactiquement."

Lilian Thuram "surpris et déçu" :



Le club prend sa défense. L'entraîneur des Girondins, contacté par Sud Ouest, a refusé de commenter ses propos, évoquant une polémique "qui n'avait pas lieu d'être". "Ce serait bien qu'il puisse analyser ses dires et peut-être tirer des conclusions", estime Thuram. "Vu le rôle qu'il tient, c'est toujours dommageable de renforcer les préjugés qui existent dans nos sociétés." Dans la soirée, le club a apporté un soutien sans réserve à son entraîneur et rappelle qu''à son arrivée, il a confié le brassard de capitaine au Sénégalais Lamine Sané. "L’interprétation de l’interview accordée à Sud Ouest semble plus tenir de réactions épidermiques et malveillantes que d’une analyse objective des mots prononcés par Willy Sagnol", dit le communiqué.



Interrogé par des lecteurs de Sud Ouest, Sagnol a d'abord insisté sur les effets néfastes de la Coupe d'Afrique des nations, qui a lieu tous les deux ans. "Tant que je serai entraîneur des Girondins, il y aura beaucoup moins de joueurs africains qui rejoindront les rangs de Bordeaux parce que je n’ai pas envie de me retrouver avec 12 gars qui se barrent tous les deux ans", a-t-il souligné. Il s'est ensuite lancé dans une étonnante analyse ethnographique, faisant référence au "joueur typique africain". "Des Nordiques aussi, c'est bien les Nordiques, ils ont une bonne mentalité. C'est un mélange, une équipe de foot, c'est comme la vie, c'est comme la France, c'est un mélange", a-t-il conclu.

Willy Sagnol évoque la Coupe d'Afrique des nations et les joueurs africains (à partir de 17'50") :

Des propos rappelant "l'affaire des quotas". Ces propos renvoient directement à l'affaire dite "des quotas", quand le site Mediapart avait rapporté les propos tenus par Laurent Blanc lors d'une réunion à la direction technique nationale portant sur le projet d'une limitation des joueurs binationaux. Le sélectionneur des Bleus de l'époque avait alors déclaré : "et qu'est-ce qu'il y a comme grands, costauds, puissants ? Des Blacks. C'est comme ça. C'est un fait actuel. Dieu sait que dans les centres de formations et les écoles de football, il y en a beaucoup (...) Les Espagnols, ils disent 'Nous, on n'a pas de problème. Des blacks, on n'en a pas'." Six mois après le début de l'affaire, Blanc avait fini par s'excuser lors du 20 Heures de TF1.