"Joueurs africains" : les associations vent debout contre Sagnol

  • A
  • A
"Joueurs africains" : les associations vent debout contre Sagnol
@ REUTERS
Partagez sur :

RÉACTIONS - Les deux associations ont dénoncé les propos de l'entraîneur des Girondins de Bordeaux.

Les propos tenus par Willy Sagnol devant un panel de lecteurs du quotidien régional Sud Ouest ont suscité la réaction indignée des associations de lutte contre le racisme et les discriminations, mardi soir. L'entraîneur des Girondins de Bordeaux avait notamment établi un parallèle hasardeux entre joueurs noirs et "nordiques". "L'avantage du joueur typique africain, c'est qu'il n'est pas cher quand on le prend, c'est un joueur qui est prêt au combat généralement, qu'on peut qualifier de puissant sur un terrain", a-t-il déclaré. "Mais le foot, ce n'est pas que ça. Le foot c'est aussi de la technique, de l'intelligence, de la discipline, il faut de tout. Des Nordiques aussi. C'est bien les Nordiques, ils ont une bonne mentalité."

>> LIRE AUSSI : Bordeaux : Sagnol veut "moins de joueurs africains"

"C'est effroyable comme propos." Amené à réagir à ces propos sur Europe 1, le président de la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme, Alain Jakubowicz, a vivement critiqué leur contenu. "Malheureusement, c'est la vieille antienne selon laquelle le joueur noir, le black, est puissant et qu'il n'a rien dans la tête", a-t-il considéré. "Et puis à l'inverse, on aurait le Nordique qui, lui, serait chétif et intelligent. C'est effroyable comme propos, il faut quand même en avoir conscience." Le responsable de la Licra regrette les effets possibles de ce genre de discours "dans le monde amateur" : "des Noirs qui se font traiter de singes et qui reçoivent des bananes sur les terrains de football de France et de Navarre".

"Lorsque des hommes de l'intelligence, de la puissance et du palmarès de Willy Sagnol tiennent ce type de propos, il faut qu'ils pensent aux responsabilités qui sont les siennes", insiste Alain Jakubowicz. "Willy Sagnol, en la circonstance, est allé trop loin et j'apprécierais que lui-même et son président (Jean-Louis Triaud, ndlr) le reconnaissent."

>> LIRE AUSSI : "Joueur africain" : Thuram "surpris et déçu" par Sagnol

L'antenne bordelaise de la Licra a annoncé "mettre un terme unilatéralement au partenariat qui la lie aux Girondins de Bordeaux" et "étudie la possibilité d'une plainte pénale contre Willy Sagnol", dont elle considère que les propos "révèlent un racisme ordinaire et banalisé dans le football".

L'association SOS Racisme a elle aussi vertement critiqué les propos de Sagnol, qui renvoient selon elle à "une expression décomplexée du racisme anti-noir", et a fustigé "l'association crasse des 'Noirs' et des 'Nordiques' respectivement aux registres du physique et de l'intelligence". De son côté, le club bordelais a apporté un soutien sans réserve à son entraîneur dans un communiqué publié sur son site Internet.  "Willy Sagnol éprouve un sentiment d'incrédulité et de colère face à l'interprétation erronée et raccourcie de ses propos", insiste le communiqué.