OM : le gros tacle de Bielsa à son président

  • A
  • A
OM : le gros tacle de Bielsa à son président
@ MAXPPP
Partagez sur :

A COUTEAUX TIRES - L'entraîneur argentin de Marseille, Marcelo Bielsa, a sévèrement critiqué la direction du club phocéen.

"Un sentiment de rébellion." Marcelo Bielsa a encore frappé. L'entraîneur argentin de l'OM, surnommé "El Loco", traduit par "le fou", a tenu jeudi après-midi des propos très durs contre son président, Vincent Labrune. Dans le viseur de l'ancien coach de l'Athletic Bilbao : la politique menée par le club phocéen pendant la période des transferts. D'emblée, Marcelo Bielsa a égratigné son président : "Le bilan de ce marché des transferts est très négatif. Je crois que le président m'a fait des promesses qu'il savait qu'il n'allait pas tenir. Si tout cela m'avait été dit avec sincérité, je l'aurais accepté. Mais dans le cas contraire, je ressens un sentiment de rébellion." Et c'est loin d'être sa seule charge contre sa direction.

>> LIRE AUSSI : Le traducteur de Bielsa était directeur de supermarché

Des joueurs qu'il ne veut pas. Marcelo Bielsa attaque ensuite carrément le fonctionnement de l'OM : "Je suis satisfait de travailler avec ce groupe et content de le faire. Et cela ne va pas m'empêcher de tout faire pour gagner les matchs que nous devons gagner. La réalité est différente de ce que l'on avait programmé, je le répète. Je vais assumer avec joie et optimisme le challenge qui est devant moi, mais le mode de fonctionnement du club me déçoit." Dernière preuve en date : le transfert du jeune défenseur central brésilien Doria, dont le coach argentin affirme n'avoir jamais voulu...

>> LIRE AUSSI : Marcelo Bielsa, un perfectionniste à l'OM

"Je vais assumer mes responsabilités." "El Loco" a également certifié être "conscient des messages" qu'il envoie à sa direction avec ses propos. Avant d'ajouter : "Et je vous assure que tout ce que je dis est vrai. Même si certains vont en douter." Avec cette sortie aux lances-flammes, on s'interroge forcément sur son envie de rester au club. Là encore, Marcelo Bielsa dribble tous ses interlocuteurs : "Je suis ici et je vais assumer mes responsabilités. Mais je répète : le projet initial ne correspond pas à la réalité. Si j'ai pensé partir ? Non. J'assume tous les résultats sportifs. Mais je ne veux pas être responsable de la manière dont le projet a été conçu."

Labrune "aura une explication" avec Bielsa. Le président marseillais, Vincent Labrune, a répondu aux propos de son entraîneur sur l'Equipe.fr. Il a ainsi affirmé "ne pas comprendre" la sortie de son coach. Il a ensuite estimé que "l'effectif est reconnu par tous comme un effectif de qualité capable de répondre aux objectifs fixés." Joint également par la Provence, il ajouté qu'il "aura une explication" avec Marcelo Bielsa à son retour de congés. Les retrouvailles entre les deux hommes promettent d'être animées.