Ligue 1 : Rennes torpille Evian

  • A
  • A
Ligue 1 : Rennes torpille Evian
@ MAXPPP
Partagez sur :

CARTON - Le Stade Rennais a infligé une gifle monumentale à Evian-TG, samedi soir (6-2).

Dimanche dernier, pour son premier match de la saison en Ligue 1, le Stade Rennais s'était incliné (2-0) sur la pelouse de l'OL, affichant une apathie rappelant sa finale de Coupe de France, perdue  en mai dernier contre Guingamp (2-0). Six jours plus tard, pour sa première sortie à domicile, face à Evian-TG, les Rouge et Noir ont corrigé le tir.

Ntep inscrit le but du 6-2 pour Rennes :

Ils ont fait vivre un calvaire au club savoyard, corrigé sur le score sans appel de 6-2. Les joueurs de Philippe Montanier ont bien fait les choses : 3-1 en première mi-temps, 3-1 en deuxième, et trois doublés, un de l'attaquant suédois Ola Toivonen, un du défenseur mozambicain Mexer et un de l'international Espoirs français Pau-Georges Ntep.



Forcément, ce genre de score fleuve engendre son lot de statistiques étonnantes. Outre les trois doublés suscités, le défenseur latéral du Stade rennais Romain Danzé a signé autant de passes décisives lors de cette rencontre que lors de ses 72 matches précédents en L1...



 

Neuf buts encaissés en deux matches pour Evian-TG. La performance enthousiasmante des Rennais, ultra-réalistes - ils ont cadré sept fois pour six buts -, demande à être rééditée contre une équipe plus solide que ne l'est actuellement l'ETG. Maintenu in extremis en Ligue 1 en mai dernier, le club savoyard a déjà encaissé la bagatelle de neuf buts en deux matches - il avait perdu 3-0 son premier match à domicile, contre Caen - et pointe à la dernière place du classement général.

"Je pensais qu'on ne pouvait pas faire pire que contre Caen, en termes de but encaissés et il se trouve que ce soir (samedi soir) nous avons fait pire", a regretté le coach de l'ETG, Pascal Dupraz. "Et vendredi, on joue contre le Paris Saint-Germain et il s'agit de ne pas faire rire tout le monde. Ce que j'attends contre le PSG, c'est qu'on soit plus velléitaires que nous ne l'étions ce soir (samedi soir) du point de vue défensif, parce que autrement, on va prendre des fessées. Et personnellement, les fessées, ça ne me plaît pas trop". Pour Rennes, il va falloir désormais confirmer ce joli carton sur la route, dimanche prochain, à Saint-Etienne, lors de la 3e journée.

>> VOIR AUSSI : Brandao assène un coup de tête à Thiago Motta