Foot : l'Afrique du Sud choquée par l'assassinat du capitaine de la sélection

  • A
  • A
Foot : l'Afrique du Sud choquée par l'assassinat du capitaine de la sélection
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOTBALL - Le gardien des "Bafana Bafana" a été tué dimanche dans un cambriolage qui a mal tourné, au domicile de sa petite amie.

L'Afrique du Sud est en deuil. Le capitaine l'équipe nationale de football, Senzo Meyiwa, a été tué dimanche dans un cambriolage qui a mal tourné. Ce gardien de but international chez les "Bafana Bafana", âgé de 27 ans, se trouvait chez sa petite amie, la star de la chanson Kelly Khumalo, avec cinq autres personnes, quand deux hommes ont fait irruption.

Les suspects en fuite. Ces deux cambrioleurs ont alors exigé les téléphones portables des convives. Un troisième homme est resté à l'extérieur. Une altercation a ensuite éclaté, et Senzo Meyiwa a été abattu par l'un des agresseurs. Les cambrioleurs ont volé un téléphone portable, avant de prendre la fuite. Des portraits-robots des cambrioleurs doivent être diffusés dès que possible par les médias et la police a promis une récompense  de 250.000 rands, soit 18.000 euros, à quiconque donnera une information permettant d'arrêter l'assassin.

L'hommage du chef de l'Etat, Jacob Zuma. "Les mots ne peuvent pas exprimer le choc que ressent la nation", a déclaré le chef de l'Etat Jacob Zuma dans un communiqué lundi matin. "Le pays pleure", a fait écho Dennis Mumble, haut responsable de la Fédération sud-africaine de Football (SAFA).

Un joueur important de la sélection. Depuis qu'il avait été promu gardien numéro 1 et capitaine de la sélection, Senzo Meyiwa avait conduit les Bafana Bafana à la victoire devant le Soudan et la RD Congo, et aux matches nuls face au Nigeria et au Congo, sans encaisser le moindre but. En cas de succès contre le Soudan en novembre, l'Afrique du Sud sera qualifiée pour la CAN 2015. Samedi, son club avait battu Ajax Cape Town 4 à 1 en quarts de finale de la Coupe nationale, Senzo Meyiwa ne s'inclinant que sur un penalty.