Bosetti, la provocation par le tatouage

  • A
  • A
Bosetti, la provocation par le tatouage
@ MAXPPP
Partagez sur :

POLÉMIQUE - L'OGC Nice défendra jeudi Alexy Bosetti, suspendu pour avoir nargué les supporters de l'OM avec ses tatouages.

L'info. L'OGC Nice défendra jeudi en appel Alexy Bosetti, son jeune attaquant suspendu pour un match ferme de suspension par la commission de discipline de la Fédération française de football (FFF) en raison de "provocations envers le public marseillais" lors de Marseille-Nice (4-5) en 16e de finale de Coupe de France. L'instance fédérale reproche à Alexy Bosetti d'avoir montré ses tatouages après son but égalisateur à un partout au public du Vélodrome.

Bosetti livre aussi un petit message après la match (à partir de 0'40) :

Estrosi le défend. Ancien ultra de la Brigade Sud de Nice, Alexy Bosetti n'a jamais caché son amour pour les Aiglons. Cette passion, il l'a même tatouée un peu partout sur son torse et ses bras - on peut voir notament les visages de l'ancien maire de Nice Jacques Médecin ou d'Albert Spaggiari, cerveau du célèbre "casse du siècle".

Mais à Nice, la pilule ne passe vraiment pas. "C’est une décision totalement injuste et disproportionnelle", estime le directeur général de l’OGCN, Julien Fournier, dans les colonnes du journal L’Equipemercredi. Même l'actuel député-maire de Nice Christian Estrosi a soutenu Bosetti en publiant un message sur son compte Twitter. 



Selon Nice, la commission supérieure d'appel se réunira en urgence jeudi.

sur le même sujet, sujet,

SURPRISE - Nice s'offre l'OM en Coupe de France

ENQUÊTE - Qui sont les ultras niçois ?