Bleus : Ribéry n'a pas changé d'avis

  • A
  • A
Bleus : Ribéry n'a pas changé d'avis
@ REUTERS
Partagez sur :

DÉCLARATION - Le joueur du Bayern a réaffirmé jeudi sa décision de stopper sa carrière internationale.

Les bonnes performances des Bleus la semaine dernière (victoire contre l'Espagne, nul en Serbie) et les menaces de Michel Platini, président de l'UEFA, n'y ont rien changé : Franck Ribéry a une nouvelle fois exclu, jeudi, de revenir en équipe de France, dans un entretien au quotidien allemand Die Welt paru jeudi. "Nous en avons convenu avec Didier Deschamps. A l'avenir, je veux me concentrer totalement sur le Bayern. J'en reste à cette position", a insisté le milieu de terrain français.

>> LIRE AUSSI : Platini menace Ribéry

Dans une interview au journal Bild dimanche, Platini avait rappelé à Franck Ribéry qu'il pouvait être "suspendu pour trois matches avec le Bayern Munich" s'il refusait une  convocation en équipe de France. Ribéry a rapidement balayé cette réflexion aux allures de menace. "Je ne m'occupe pas de la politique que l'on fait maintenant autour de cela", a simplement reconnu Ribéry, qui n'a pas davantage commenté le côté étonnant de cette retraite internationale, à deux ans d'un grand rendez-vous à domicile, l'Euro 2016, qui aura lieu en France. "Il est Français et l'Euro 2016 est en France, pas en Pologne. Il doit vouloir encore jouer", avait encore souligné Platini.

Jouer, Ribéry n'entend donc plus le faire qu'avec le seul Bayern Munich. Touché à un genou, le troisième du classement du Ballon d'Or 2013 n'a pas encore évolué en compétition officielle cette saison. Il pourrait effectuer son retour samedi, contre le VfB Stuttgart, dans le cadre de la 3e journée de Bundesliga. "Je me sens bien et suis en forme pour samedi", a-t-il avancé sur le site Internet du club. Après deux journées, le champion d'Allemagne compte une victoire et un nul.

>> LIRE AUSSI : Deschamps : Ribéry "a fait une annonce. Après dans deux ans..."