VIDÉO - Ibrahimovic humilie un Stéphanois en lui demandant son nom

  • A
  • A
VIDÉO - Ibrahimovic humilie un Stéphanois en lui demandant son nom
@ Capture d'écran Youtube
Partagez sur :

T'ES QUI TOI ? - Dimanche soir, Zlatan Ibrahimovic a agacé le Stéphanois Paul Baysse juste après avoir commis une grosse faute. 

Ça n'a pas été facile, ni brillant, mais en battant les Verts à Geoffroy-Guichard (1-0), les Parisiens ont évité de se laisser distancer par Lyon et ont rejoint à la deuxième place Marseille avec 44 points. Dans un match tendu et fermé, Zlatan Ibrahimovic a transformé un penalty à l'heure de jeu. En petite forme depuis plusieurs semaines, l'attaquant suédois a réalisé un meilleur match et a prouvé qu'il faudrait compter sur lui pour la deuxième partie de saison. 

>> LIRE AUSSI - Le PSG et Zlatan sont de retour

Une grosse faute et une moquerie. Voir Zlatan chambrer un joueur adverse est un signe qui ne trompe pas. Il est bien de retour et il entend bien (ré)affirmer son statut de star de la Ligue 1. Dans les arrêts de jeu, après avoir essuyé ses crampons sur le pauvre Romain Hamouma, il s'est expliqué avec d'autres joueurs stéphanois. Il a alors commencé à se moquer du défenseur Paul Baysse avant de chercher son nom au dos de son maillot. Traduction du geste : "qui es-tu, toi, pour me parler ?" Un geste humiliant pour Paul Baysse qui s'est empressé de faire la même chose. 



"C'est un chambreur".  "Il a commencé, c'est un chambreur et ça fait partie du jeu", a réagi le défenseur stéphanois Paul Baysse avant de critiquer gentiment Ibrahimovic. "Mais c'est plus facile pour lui de chambrer quand il gagne. Il ne se serait pas amusé à faire ça en perdant 1-0. Je ne me laisse pas faire mais je ne prête pas attention à ça". 

Un carton rouge oublié ? Sur cette action, Ibrahimovic aurait certainement mérité de prendre un carton rouge. "Zlatan arrive très en retard et il met clairement une semelle sur le tibia du Stéphanois", analyse l'ancien arbitre français Bruno Derrien dans les colonnes du journal L'Equipe. "Il s'en tire bien, d'autant que l'action se déroule sous les yeux de l'arbitre assistant".