Elle est en compétition avec Zlatan pour le plus beau but de l'année

  • A
  • A
Elle est en compétition avec Zlatan pour le plus beau but de l'année
@ Capture d'écran Twitter
Partagez sur :

VIDÉO - L'Irlandaise Stephanie Roche, joueuse de l'ASPTT Albi, est elle aussi en lice pour le plus Puskas qui consacre le plus beau but de l'année 2014.

Zlatan Ibrahimovic n'est pas le seul joueur évoluant en France à être candidat au prix Puskas, trophée de la Fédération internationale de football (Fifa) qui récompense le plus beau but de l'année. C'est le cas également de l'Irlandaise Stephanie Roche, seule femme nommée parmi les 10 finalistes et qui joue à l'ASPTT Albi, en 1re dvision française.

C'est pour un but marqué le 20 octobre 2013* avec son ancien club de Peamount United, située dans la banlieue de Dublin, que la jeune joueuse de 25 ans a été retenue. Un petit prodige. Après avoir contrôlé le cuir du droit, l'attaquante s'amène le ballon sur son pied gauche d'un coup du sombrero, avant d'expédier un missile à mi-hauteur, sur la gauche de la gardienne. "J’ai marqué ce but à l’instinct, je savais quoi faire, car je sentais où était mon adversaire", a expliqué la joueuse sur le site Internet du club ariégeois.

Stephanie Roche inscrit un but d'anthologie :



Stephanie Roche a rejoint l'ASPTT Albi l'été dernier. "Nous l'avons aussi recrutée sur vidéo et l'une des vidéos que nous avions visionnées était justement ce but pour laquelle elle est citée", a confié au micro d'Europe 1 l'entraîneur du club, David Welferinger. "Elle vit tout le tapage médiatique qui accompagne sa nomination de manière positive, parce que c'est extradordinaire de figurer dans ce genre de classement, sur un prix aussi célèbre que le prix Puskas."

Depuis la révélation des dix finalistes, Stephanie Roche fait un lobbying intense sur son compte Twitter pour récolter des voix. A la différence du Ballon d'or, désigné par un collège de journalistes, joueurs et entraîneurs, le trophée Puskas auquel il est associé est le fruit des votes des internautes. La sélection se fait en deux temps. Les internautes ont jusqu'au 1er décembre pour élire les trois finalistes. Ensuite, les compteurs seront remis à zéro jusqu'à la grande soirée du Ballon d'Or, le 12 janvier 2015, où sera remis le prix Puskas.



"Je suis ravie de me retrouver au milieu de tant de joueurs de classe mondiale. C'est un honneur. Maintenant, je veux être dans le Top 3."

Un seul but avec l'ASPTT en D1. Malgré ce coup de projecteur considérable - d'un match de D1 féminine irlandaise, au niveau amateur, à une nomination aux côtés d'Ibrahimovic, James Rodriguez ou Robin van Persie, imaginez ! -, Stephanie Roche "reste bien concentrée sur sa mission à Albi", selon son entraîneur. Son adaptation à la D1 n'a pas été simple. Après dix journées, elle n'a marqué qu'une seule fois. Mais, depuis le mois dernier, l'internationale irlandaise semble petit à petit trouver ses marques au sein de l'ASPTT, qui pointe en milieu de classement, à la 6e place (sur 12), à 13 points du leader, l'Olympique lyonnais. La confiance aidant, le club ariégeois espère désormais que sa n°9 va lui offrir quelques bijoux comme celui du 20 octobre 2013 d'ici la fin de la saison...

*Les buts sélectionnés doivent avoir été marqués entre le 3 octobre 2013 et le 26 septembre 2014.

>> LIRE AUSSI : Ibrahimovic, vainqueur du prix Puskas 2013