Bordeaux : Sagnol veut "moins de joueurs africains"

  • A
  • A
Bordeaux : Sagnol veut "moins de joueurs africains"
@ MAXPPP
461 partages

L’entraineur de Bordeaux a suscité la polémique après ses propos sur les joueurs africains.

L'INFO. Willy Sagnol n'a pas pour habitude de pratiquer la langue de bois. L’entraîneur des Girondins de Bordeaux l’a prouvé une nouvelle fois lors d’une interview, lundi 3 novembre, au quotidien régional Sud-Ouest. L’ancien entraîneur de l’équipe de France espoirs s’est prêté au jeu des questions-réponses avec des lecteurs, sans éluder de question. L'ancien latéral des Bleus a assuré que "tant [qu'il serait] entraîneur des Girondins, il y aura beaucoup moins de joueurs africains qui rejoindront les rangs de Bordeaux". Une sortie qui a déclenché un début de polémique. Contacté par Europe 1, Willy Sagnol a indiqué qu'il "ne réagira pas à l'interprétation faite autour de ses propos."

LA PHRASE. Notamment interrogé sur la Coupe d'Afrique des Nations - qui aura lieu en janvier prochain-, voilà ce que Willy Sagnol a expliqué : "tant que je serai entraîneur des Girondins, il y aura beaucoup moins de joueurs africains qui rejoindront les rangs de Bordeaux parce que je n’ai pas envie de me retrouver avec 12 gars qui se barrent tous les deux ans." Une référence directe à la CAN donc qui a lieu tous les deux ans. Lors de cette compétition, de nombreux joueurs africains partent de leur clubs en janvier. Ce qui pose des problèmes d'effectifs à beaucoup d'entraîneurs de Ligue 1.

Et Willy Sagnol de préciser : "l'avantage du joueur typique africain, c'est un joueur pas cher quand on le prend, prêt au combat généralement, qu'on peut qualifier de puissant sur un terrain. Mais le foot ce n'est pas que ça. Le foot c'est aussi de la technique, de l'intelligence, de la discipline. "L’entraîneur bordelais poursuit : "Il faut de tout. Des Nordiques aussi, c'est bien les Nordiques, ils ont une bonne mentalité. C'est un mélange, une équipe de foot, c'est comme la vie, c'est comme la France, c'est un mélange. On a des défenseurs, des attaquants, des milieux, des rapides, des grands, des petits, des techniques."

Regardez la vidéo de l'entretien de Willy Sagnol avec les lecteurs de Sud Ouest (passage sur les joueurs africains à partir de 17min50) :

Les réseaux sociaux divisés. Sur les réseaux sociaux, les internautes sont divisés. Beaucoup de twittos sont choqués par les propos de l'ancien latéral du Bayern Munich et des Bleus. Mais ils sont tout aussi nombreux à le défendre. Sud Ouesta expliqué n'avoir pas retranscrit ce passage, "à la fois par manque de place, mais aussi, c'est vrai, parce que nous avions perçu le risque de mauvaise interprétation." C'est à la suite de la publication de la vidéo de l'interview de l'ancien Bleu sur internet que la polémique s'est déclenchée.



L’affaire des quotas. Les déclarations de Willy Sagnol rappellent l’affaire des quotas, qui a éclaté en 2011. Mediapart avait révélé des propos tenus lors d’une réunion de la direction technique nationale (DTN), appelant à la mise en place de quotas pour réduire la proportion de joueurs "physiques" dans la formation française.  Laurent Blanc, alors sélectionneur des Bleus, avait notamment été mis en cause. Six mois après cette affaire, Willy Sagnol avait été nommé manager des équipes de France de jeunes.