Matchs truqués en L2 : "c'est improbable"

  • A
  • A
Matchs truqués en L2 : "c'est improbable"
@ MAXPPP
Partagez sur :

TÉMOIGNAGE - Le milieu de terrain Mathias Autret était présent lors du Caen-Nîmes. Il s'est confié à Europe 1.

L’enquête se poursuit autour des présumés matches truqués en Ligue 2, par le Nîmes Olympique en fin de saison dernière. Le club aurait tenté de corrompre le CA Bastia, le Dijon FCO et le SM Caen, offrant à ce dernier club des caisses de vin.

>> LIRE AUSSI : Matches truqués en L2 : écoutes accablantes et cadeaux suspects

Nîmes nie, Caen se tait. Pour l’heure, les réactions se font rares. Du côté nîmois, on nie en bloc, c’est notamment le cas de l’entraîneur de l’époque René Marsiglia qui s’est exprimé au micro Europe 1. Dans les rangs caennais, le silence radio a été demandé de la part du club. Selon nos informations, tout joueur s’exprimant dans la presse à ce sujet ferait l’objet de "sanctions".

 "On a préparé ce match comme n'importe lequel". Le milieu de terrain Mathias Autret était sur la feuille de match lors de ce fameux Caen-Nîmes, qui a terminé sur un score nul d’un partout. S’il n’est pas rentré en jeu, il était présent dans les vestiaires caennais. "Il n’y a aucun soupçons, du moins de ce que moi j’ai vu. On a préparé ce match comme n’importe quel match, dans l’optique de le gagner", a-t-il confié au micro Europe 1. On n’a eu aucun discours de la part du coach ou des dirigeants nous demandant de lever le pied. C’est improbable"

"Cette histoire de bouteille de vin, je ne comprends pas". Quant à ces fameuses bouteilles de vin qu’auraient donné les dirigeants nîmois en signe de remerciement - information révélée par le Canard Enchaîné -, Autret tombe des nues. "Moi qui était sur place, je n’ai vu aucune bouteille ou aucun carton passés dans ce vestiaire. Et même s’il y en avait eu, je pense que le club et les dirigeants auraient fait ça un autre jour".