Ligue 1 : Tops et flops de 2014

  • A
  • A
Ligue 1 : Tops et flops de 2014
@ AFP
Partagez sur :

BULLETIN - De la réussite d'Alexandre Lacazette et de l'OM aux difficultés du LOSC et d'Edinson Cavani, nous avons passé en revue la première partie de cette saison de Ligue 1.

Le rideau s'est baissé ce week-end sur la première partie de saison de la Ligue 1. Après la fin de la phase aller d'un championnat de France serré comme jamais, il est déjà l'heure de tirer un premier bilan. L'OM a été sacré champion d'automne grâce à sa victoire contre Lille (2-1), avec 41 points. Juste derrière, à deux longueurs, l'Olympique Lyonnais rugit à nouveau après un début de saison difficile, comme en témoigne sa victoire éclatante dimanche soir à Bordeaux (5-0). Le PSG, double tenant du titre et mastodonte du championnat, pointe lui à trois points de son grand rival phocéen. A l'autre bout du classement, Evian, Bastia et Caen sont pour l'instant relégables. Mais alors, quels ont été les tops et les flops de ces 19 premières journées de Ligue 1 ? Europe 1 vous donne son avis.

LES TOPS

lacazette640

© AFP

Le joueur : ALEXANDRE LACAZETTE (OL)
Avec 17 buts en 19 matches de Ligue 1, l'attaquant de l'OL pointe en tête du classement des buteurs. Gignac, en feu lui aussi, n'en a mis "que" 12. Dans les cinq grands championnats européens, seul un homme fait mieux : Cristiano Ronaldo. Rien que ça.

Le coach : MARCELO BIELSA (OM)
On le dit fou. On le dit génial. On le dit insaisissable. On dit qu'il est l'entraîneur préféré de Pep Guardiola. On dit que c'est une légende en Argentine. On dit qu'il fait jouer ses équipes à la perfection. Rassurez-vous : tout est vrai. Ce sont les Marseillais qui nous l'ont dit.

L'espoir : NABIL FEKIR (OL)
L'an dernier, le jeune Lyonnais (21 ans) avait gratté du temps de jeu. Cette année, il est incontournable. Que ce soit en numéro 10 ou en pointe de l'attaque, Nabil Fékir respire le football : technique et décisif (7 buts et 3 passes), le Franco-algérien a crevé l'écran et a su faire oublier Gourcuff et Grenier.

L'équipe : L'OM

elloco640

© AFP


Un collectif huilé, du jeu, des buts, l'OM a régalé ses supporters après une saison dernière cauchemardesque. Premier avec deux points d'avance, le club phocéen s'affirme comme un solide candidat au titre. Seul bémol : l'incapacité des phocéens à gagner contre ses rivaux directs (défaites contre le PSG, Monaco et Lyon).

LES FLOPS

cavani640

© AFP

Le joueur : EDINSON CAVANI(PSG)
Zlatan blessé, il devait être le fer de lance de l'attaque parisienne. Mais l'Uruguayen est le lointain cousin du Matador qui évoluait à Naples. Seulement 7 buts, des occasions ratées à la pelle : Cavani est dans le dur à Paris. Et ça fait de long mois que ça dure.  

Le coach : CLAUDE MAKELELE(Bastia)
Non, chers supporters du PSG, nous n'en voulons pas à votre club. Mais l'ancien adjoint de Laurent Blanc à Paris a déçu pour sa première saison en tant qu'entraîneur principal. A Bastia, Makélélé a été limogé après 12 matches et une avant-dernière place au classement. Un petit tour et puis s'en va.

Les espoirs : DORIA (OM) et LUCAS DIGNE (PSG)
Le Brésilien Doria est arrivé cet été à Marseille, contre 5 millions d'euros. Mais le défenseur central n'a pas disputé la moindre minute avec l'OM. Lucas Digne, lui, est en échec à Paris. Barré par l'impeccable Maxwell, le latéral gauche n'a jamais saisi sa chance. Pour les deux joueurs, il est temps de se réveiller.

L'équipe : LILLE

girard640

© AFP


Le LOSC avait terminé la saison dernière sur une troisième place inespérée. Mais le retour sur terre est brutal. Lille est désormais 13e du classement et possède la pire attaque du championnat. Surtout, le jeu développé par les hommes de René Girard est d'une pauvreté technique affligeante. Il est loin, le temps des Cabaye, Hazard, Gervinho et de Rudi Garcia.