France-Arménie : du "match de merde" au "cadeau empoisonné"

  • A
  • A
France-Arménie : du "match de merde" au "cadeau empoisonné"
Bernard Challandes, le technicien suisse à la tête de la sélection arménienne, a qualifié samedi de "match de merde" la rencontre France-Arménie.@ Reuters
Partagez sur :

QUALIFICATIFS POUR UN AMICAL - Bernard Challandes, le sélectionneur suisse de l’équipe d’Arménie, a tempéré ses critiques avant la rencontre.

Oups. Il a finalement édulcoré son propos. Bernard Challande, le sélectionneur suisse de l'Arménie, a souligné lundi que le match amical contre la France était "un cadeau empoisonné" pour son équipe, privée de 5 titulaires et 3 jours seulement après un nul contre la Serbie (1-1) en qualifications de l'Euro-2016. Samedi, le technicien s'était montré plus virulent en qualifiant cette rencontre de "match de merde".

Un excès de langage. "J'ai parlé un peu crûment, a-t-il expliqué. Ce match contre la France est un honneur mais c'est un cadeau un petit peu empoisonné. Pour un pays comme l'Arménie qui n'a pas un immense réservoir de joueurs et qui a en plus cinq titulaires qui ne peuvent pas jouer, ce match, trois jours après la performance contre la Serbie, vient vraiment au mauvais moment. C'est pour cela que je dis que c'est un match que je n'aime pas trop, ça n'a rien à voir avec la France que j'aime et respecte beaucoup."

> A LIRE AUSSI - Roman Berezovsky, le quadra de l'Arménie

Une mise au point. "C'est un honneur de jouer ce match mais j'aurais aimé le faire dans d'autres conditions, a-t-il ajouté. On n'a pas les mêmes possibilités de changement que la France. Si Didier Deschamps change sept ou huit joueurs, il fera jouer quand même des joueurs qui jouent en Angleterre, en Espagne ou en France, dans des équipes qui jouent la Champions League. Ce n'est pas le cas chez nous."