EN IMAGES - PSG-OM : le retour de Zlatan

  • A
  • A
EN IMAGES - PSG-OM : le retour de Zlatan
@ REUTERS
Partagez sur :

La star parisienne est entrée en jeu pendant le clasico, après sa blessure qui l'a éloigné des terrains pendant sept semaines.

L'INFO. Le roi est de retour, vive le roi. Zlatan Ibrahimovic est entré en jeu dimanche soir, lors de la victoire du PSG contre l'OM (2-0), après sept semaines loin des terrains. Ovationné comme une rock-star par le public du Parc des Princes, le Suédois a participé à la fête parisienne. La vedette du double champion de France en titre n'avait plus joué depuis sa blessure au talon contre Lyon, le 21 septembre dernier. Europe1.fr vous fait revivre la soirée de l'attaquant en images.

>> LIRE AUSSI : PSG-OM, et à la fin c'est Paris qui gagne

Sur le banc, c'est inhabituel. Laurent Blanc, le coach du PSG, avait prévu son coup. Annoncé titulaire samedi, Zlatan a finalement débuté la partie sur le banc. Même si ça ne se voit pas sur cette photo, le Suédois est apparu tout sourire avec ses coéquipiers. On l'a notamment vu très décontracté avec un autre remplaçant, Clément Chantôme. Même s'il a semblé par la suite absorbé par le match, et désintéressé de ses petits camarades...

zlatanbanc

© REUTERS

Un échauffement tranquille. Alors que le PSG menait 1 à 0 à la mi-temps, le Suédois est revenu sur le banc après tous ses coéquipiers. Il n'y est retourné que quelques minutes, avant de partir s'échauffer à la 54e minute de jeu. Zlatan a trottiné, très lentement, pendant moins d'une dizaine de minutes. Le Parc a grondé de plaisir en le voyant courir le long de la pelouse. Enfin courir, c'est un bien grand mot. L'attaquant a passé plus de temps à regarder le match qu'à vraiment s'échauffer. Il devait avoir très envie d'entrer en jeu.



L'ovation du Parc. Puis est venu le moment que tous les supporters du PSG, et avouons-le, de nombreux fans de foot, attendaient depuis sept longues semaines. Le géant suédois s'est levé, avec son numéro 10, et s'est approché du panneau du quatrième arbitre. A la 64e minute, Zlatan a alors remplacé son coéquipier, Ezequiel Lavezzi. Et là, tout le Parc des Princes s'est levé. Et a hurlé sa joie.

Toujours aussi aérien...et colérique.  Dès ses premiers pas sur la pelouse, Zlatan a montré toute son envie. Sur son premier ballon, il a placé une accélération pour décaler Lucas. Dans la foulée, Cavani, coupable de ne pas l'avoir servi, subira les foudres du Suédois. Bonne nouvelle : Zlatan est resté fidèle à lui-même. Il le prouvera quelques minutes plus tard, en tentant une bicyclette sanctionnée d'une faute pour pied levé (82e minute). Même de retour de blessure, il reste toujours aussi agile et instinctif. 

zlatanaerien

© REUTERS

Tout de suite impliqué. Il est à l'origine de l'action sur le deuxième but du PSG, inscrit par Cavani. C'est lui qui transmet le cuir à Serge Aurier, dont le centre trouve la tête de l'Uruguayen pour le break (2-0). Le Suédois a marché vers son coéquipier pour le féliciter, sans sourire ni joie trop démonstrative. Mais Zlatan a aussi touché beaucoup de ballons, s'est rendu utile en redescendant aider ses coéquipiers et en se montrant très impliqué dans la construction du jeu, comme d'habitude.

zlatancrie

© REUTERS

Centième apparition, mais pas de but. Zlatan a crié, Zlatan a tenté. L'attaquant a essayé de marquer en fin de match, mais pour sa centième apparition, il n'a pas réussi à trouver la faille. Le Suédois a écrasé une frappe du droit, qui n'a pas inquiété le portier de l'OM. Conclusion : Zlatan a fait du Zlatan. Le numéro 10 ne s'est pas retenu, s'est montré plutôt bien en jambes et a été impliqué dans le deuxième but parisien. Après sept semaines d'absence, c'est sans doute déjà suffisant pour les fans du PSG.