VIDÉO - Les fans de Chelsea interdisent à un Noir de prendre le métro

  • A
  • A
VIDÉO - Les fans de Chelsea interdisent à un Noir de prendre le métro
@ Capture d'écran Youtube
Partagez sur :

INCIDENT D’AVANT-MATCH - Des supporters "racistes" de Chelsea ont empêché un passager noir de monter dans le métro avant le match face au PSG. 

Les faits interpellent la justice française. Dans une vidéo filmée juste avant la rencontre PSG-Chelsea, on voit un homme noir se faire refouler du métro parisien par des supporters anglais assumant ouvertement leur racisme. Cette vidéo, filmée par un ressortissant britannique, a été publiée par The Guardian après le match nul (1-1) entre le PSG et Chelsea, mardi soir. Selon les informations d'Europe 1, le parquet de Paris a ouvert une enquête mercredi pour "violence volontaire en raison de la race dans un transport collectif".

>> LIRE AUSSI - Le PSG bute sur Chelsea et Courtois

"Nous sommes racistes". La rame est visiblement bondée de monde. Un passager noir tente de rentrer mais plusieurs supporters de Chelsea l'en empêchent immédiatement. L'homme ne se laisse pas faire mais ne peut rien face aux fans anglais qui le repoussent à plusieurs reprises. A la fin de la vidéo, ils entonnent une chanson (en anglais) : "nous sommes racistes, nous sommes racistes, c'est comme ça que ça nous plaît". 



Chelsea condamne cet "acte répugnant". La vidéo a très vite circulé sur les réseaux sociaux et indigné de nombreux fans de foot. Le club londonien a rapidement condamné cet incident. "Ce type de comportement est répugnant et n'a pas sa place dans le football", a réagi le club. "Nous allons soutenir toute action pénale contre les personnes impliquées et s'il devait y avoir des preuves de l'implication de détenteurs d'abonnements pour la saison ou de membres du club, le club prendrait les mesures les plus fortes possibles contre eux, y compris des mesures d'interdiction", a-t-il assuré". 

Une enquête ouverte. A la suite de ces événements, le parquet de Paris a ouvert une enquête pour "violence en raison de la race dans un transport collectif". L’enquête a été confiée aux policiers du "Service Transversal d’Agglomération des Événements" (STADE) de la préfecture de police de Paris, en charge notamment des questions de hooliganisme. Les enquêteurs ont bon espoir d'identifier les coupables, la vidéo étant de bonne qualité.