Corine Diacre, la nouvelle Helena Costa du foot français ?

  • A
  • A
Corine Diacre, la nouvelle Helena Costa du foot français ?
@ Maxppp
Partagez sur :

BIS REPETITA ? - L’ex-internationale française est devenue la première femme à obtenir le Brevet d’entraîneur de football professionnel (BEPF).

Première. L’ancienne internationale française Corinne Diacre (121 sélections), a officiellement obtenu lundi son Brevet d’entraîneur de football professionnel (BEPF). Diplôme qui permet d’entraîner des clubs de Ligue 1 et de Ligue 2. "Cela a été deux ans d’effort, de recherches assez intense, il y avait beaucoup de travail, je suis vraiment très satisfaite", a-t-elle confié au micro Europe 1. "Je m’étais mis un peu la pression, je n’avais pas le droit à l’erreur."

Corinne Diacre, ici avec le maillot des Bleues

Objectif premier, retrouver un poste. Adjointe notamment de Bruno Bini lorsque ce dernier était à la tête de l’équipe de France féminine, Corinne Diacre entend à présent voler de ses propres ailes. Si la signature d’Helena Costa au Clermont Foot lui donne bien évidemment des idées, Diacre ne veut pas griller les étapes. "L’idée dans un premier temps, c’est de retrouver un club plus féminin pour me remettre dans le circuit", affirme celle qui est pour l’heure au chômage.

Et de lancer un appel aux dirigeants du football français : "Si un club et un président de Ligue 1 ou de Ligue 2, voire même un entraîneur souhaite avoir une femme dans son staff, j’étudierais toutes les propositions." Avec son brevet en poche, la situation devrait se décanter dans les semaines à venir, le mercato estival ouvrant ses portes à partir du 1er juin. D'autant plus que Jean-Pierre, est l'un des agents les plus influents du football français.

Helena Costa (930x620)

© Facebook/Helena Costa

Helena Costa, à double tranchant. Mais avec le "séisme" Helena Costa (photo), Corinne Diacre espère bien surfer sur la vague même si elle sait pertinemment que cette nomination est à double tranchant. "C’était impensable pour moi de voir une femme à la tête d’une équipe masculine lorsque j’ai commencé à passer mon diplôme, il y a deux ans", avoue Diacre. "Mais elle va être scrutée très minutieusement et si elle échoue, ça sera compliqué pour nous derrière. Par contre si elle réussit, je pense que la porte va s’entrouvrir un peu plus."

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

INTERVIEW E1 - Helena Costa, un entraîneur qui veut être "normal"

INÉDIT - Clermont Foot : Helena Costa, première femme entraîneur

PARITÉ - Une femme coach? Saint-André félicite le Clermont Foot