"Football Leaks" : l'AS Monaco redressée par le fisc espagnol

  • A
  • A
"Football Leaks" : l'AS Monaco redressée par le fisc espagnol
L'AS Monaco est épinglé par Mediapart dans le cadre de l'enquête "Football Leaks". @ VALERY HACHE / AFP
Partagez sur :

Le club de la Principauté a dû payer près de 12 millions d'euros pour la cession de Carrasco, Abdennour et James Rodriguez. 

Le club de l'AS Monaco a été contraint de verser une somme "d'environ 11,7 millions d'euros" au fisc espagnol pour la vente de trois joueurs en Espagne : Carrasco, Abdennour et James Rodriguez. C'est ce qu'a affirmé mercredi Mediapart dans le cadre de "Football Leaks", cette vaste enquête sur les pratiques fiscales dans le foot-business. Interrogé par Mediapart, le club monégasque n'a pas confirmé les sommes évoquées mais a reconnu un "litige en cours". "Les montants sont payés mais contestés. A ce titre, nous ne pouvons pas donner plus d'informations", a réagi la direction de l'ASM.

Monaco, sur la liste des paradis fiscaux en Espagne. A l'été 2015, le fisc espagnol a d'abord réclamé la somme de 5,1 millions d'euros au titre de l'impôt sur les plus-values, après la vente du Belge Yannick Ferreira Carrasco à l'Atletico Madrid et celle du Tunisien Aymen Abdennour au FC Valence. Dans la législation espagnole, depuis un décret royal de 1991, la Principauté de Monaco figure encore dans la liste des paradis fiscaux. Pour cette raison, elle doit s'acquitter d'une taxe de 19% sur la plus-value réalisée lors d'une vente en Espagne, ici celle de joueurs de football. 

Le fisc espagnol a ensuite fait la même démarche pour un autre transfert effectué un an plus tôt, la vente du Colombien James Rodriguez au Real Madrid, en juillet 2014. Sans avoir de chiffre précis, Mediapart évalue cette fois la demande de l'administration fiscale à 6,6 millions d'euros, soit un total "d'environ 11,7 millions d'euros" pour les trois joueurs.