"Football Leaks" : Cristiano Ronaldo, Mourinho et Falcao accusés d'évasion fiscale

  • A
  • A
"Football Leaks" : Cristiano Ronaldo, Mourinho et Falcao accusés d'évasion fiscale
De gauche à droite : Cristiano Ronaldo, José Mourinho et Radamel Falcao, accusés d'évasion fiscale par un consortium de journaux européens. @ Photos AFP
Partagez sur :

Un consortium de journaux européens, dont "Mediapart", a révélé vendredi soir une gigantesque affaire d'évasion fiscale concernant des stars du foot. 

Une gigantesque affaire d'évasion fiscale pourrait bien éclabousser le monde du foot. Un consortium de douze journaux européens, dont Mediapart, a révélé vendredi soir les "Football Leaks", une vaste enquête consacrée à la fraude et à l'évasion fiscale dans le milieu du ballon rond. Cristiano Ronaldo, l'attaquant du Real Madrid, est ainsi accusé d'avoir dissimulé 150 millions d'euros dans des paradis fiscaux. Autres stars du foot dans le viseur : José Mourinho, l'entraîneur de Manchester United, ou encore Radamel Falcao, l'attaquant de l'AS Monaco. Les révélations de ces "Football Leaks" devraient s'étaler sur trois semaines. 

Les "Football Leaks", vaste enquête sur l'évasion fiscale 

L'enquête a été menée par un consortium de douze journaux européens, l'European Investigative Collaborations (EIC), grâce à la fuite de 18,6 millions de documents obtenus par l'hebdomadaire allemand Der Spiegel. En France, la publication a été assurée par Mediapart

Cristiano Ronaldo : 150 millions d'euros en Suisse et aux Îles Vierges Britanniques. L'EIC accuse Ronaldo, grand favori pour le prochain Ballon d'Or, d'avoir "dissimulé 150 millions d'euros dans les paradis fiscaux, grâce à des montages offshore passant par la Suisse et les Iles vierges britanniques".

Les documents exploités par l'EIC montreraient comment CR7 "a encaissé, en toute discrétion, un total de 149,5 millions d'euros de revenus de sponsoring dans des paradis fiscaux ces sept dernières années". "Sur cette fortune, l'attaquant n'a payé que 5,6 millions d'euros d'impôts. Soit à peine 4%, et sans être poursuivi pénalement", affirme l'EIC.

José Mourinho : 12 millions d'euros sur un compte en Suisse. Autre star visé par l'EIC : José Mourinho. L'entraîneur portugais aurait lui "dissimulé 12 millions d'euros au fisc, logés sur un compte suisse détenu par une société écran immatriculée aux Iles Vierges Britanniques". Il aurait "fait l'objet d'une inspection fiscale en Espagne (...) qui s'est traduite par un redressement de 4,4 millions d'euros, pénalités comprises".

Radamel Falcao : 1,3 millions d'euros sur un compte suisse. Radamel Falcao, l'attaquant de l'AS Monaco, aurait lui "encaissé 1,3 million d'euros sur un compte suisse détenu par une société aux Iles Vierges, versés, via les sociétés irlandaises du système Mendes", par différents sponsors et équipementiers.

Le Colombien détient aussi, selon l'EIC, "en tant que personne physique, 2,2 millions de dollars sur un compte à Miami et 8,5 millions d'euros sur son compte à Monaco, sans compter les avoirs d'un trust en Colombie".

Jorge Mendes : l'agent au cœur du système. Ces premières "Football Leaks" visent "un système" mis en place selon ces journaux par l'agent de ces trois vedettes, Jorge Mendes, qui aurait soustrait "au moins 185 millions d'euros de revenus de sponsoring à la vue des administrations fiscales, via un réseau de sociétés écrans et de comptes offshore en Irlande, aux Iles vierges Britanniques, au Panama et en Suisse".

La société de Jorge Mendes, Gestifute, s'était déjà exprimée dans la matinée avant la publication de ces accusations, assurant que Ronaldo et Mourinho respectent "pleinement leurs obligations vis-à-vis des autorités espagnoles et britanniques".