Foot : la "Mannschaft" attaquée par des islamophobes à cause… de boîtes de Kinder

  • A
  • A
Foot : la "Mannschaft" attaquée par des islamophobes à cause… de boîtes de Kinder
@ Kinder
Partagez sur :

Une antenne régionale du mouvement islamophobe Pegida s'est irritée contre des emballages de la marque représentant des joueurs allemands. 

À quelques jours de l’Euro, la marque Kinder a lancé une nouvelle boîte pour le marché allemand. Sur ce nouvel emballage, une initiative sympathique et originale : remplacer le visage de l'enfant caractéristique de la marque par ceux des joueurs de la "Mannschaft" au même âge, comme Jérôme Boateng, Ilkay Gundogan ou encore Lukas Podolski. Mais cette opération marketing a déclenché une vive polémique en Allemagne. La raison : des islamophobes ont visiblement du mal à accepter la multiculturalité des champions du monde en titre.

Un post Facebook effacé depuis. Une section régionale de Pegida a ainsi protesté sur Facebook contre l’apparition sur ces emballages de plusieurs joueurs d’origine étrangère, comme Boateng et Gündogan (respectivement originaires du Ghana et de Turquie). "Ils ne reculent devant rien. Peut-on vraiment acheter ça ? Ou c’est une plaisanterie ?", est-il écrit, dans un post effacé depuis.

L’indignation… et l’humour des internautes. De nombreux internautes se sont insurgés contre les propos racistes du mouvement islamophobe. Kinder s’est également indigné, se désolidarisant de "toute réaction raciste ou xénophobe", relate Der Spiegel. Le président de la Fédération allemande de foot (DFB) a également réagi. Il a affirmé avec force, dans des propos relayés par L’Équipe, que la "Mannschaft" est "l’un des meilleurs exemples d’une intégration réussie". "Des millions de personnes en Allemagne sont fières de cette équipe, parce qu’elle est comme elle est", a-t-il insisté.

Des twittos ont eux préféré manier l’humour pour répondre à Pegida. Regardez plutôt, ça vaut le détour :