Fifa : pour Domenech, "Michel Platini est en train de se faire manipuler"

  • A
  • A
Fifa : pour Domenech, "Michel Platini est en train de se faire manipuler"
@ EUROPE 1
342 partages

INTERVIEW E1 - L'ancien sélectionneur Raymond Domenech a pris la défense de Michel Platini, suite à la décision de la commission d'éthique de la Fifa de suspendre l'ancien numéro 10 pendant 90 jours.

INTERVIEW

Nouveau séisme dans le monde du football : la commission d'éthique de la Fifa a décidé jeudi de suspendre Joseph Blatter, président de la Fifa démissionnaire, pendant 90 jours. Mais aussi Michel Platini, une décision pour le moins inattendue et que Raymond Domenech considère comme "une manipulation"."Michel (Platini) est en train de se faire manipuler", a-t-il réagi sur Europe 1, avant d'ajouter que Sepp Blatter "lui a réglé son compte". Et notamment parce que l'ancien numéro 10 français ambitionne de lui succéder à la tête de la Fifa.

Sepp Blatter "lui a réglé son compte". "Sepp Blatter est en train de réussir son coup puisque tout le monde dit clairement : on ne peut pas voir autre chose qu’une manipulation de quelqu’un qui, pendant des années et des années, a réussi à manipuler le monde du football et le monde entier. A réussi à ne pas partir et rester en place, alors qu’il devait manifestement s’en aller. Et comme il a eu un ennemi intime, Michel, qui a un peu provoqué cette situation, il lui a réglé son compte. Comme il l’avait fait avec monsieur Valcke", a déclaré l'ancien sélectionneur de l'équipe de France.

"Sepp Blatter entraine tous ceux qui étaient autour de lui, il ne veut pas que ce soit un de ceux qui l’ont entrainé dans sa chute (qui lui succède à la tête de la Fifa, ndlr)", a poursuivi Raymond Domenech, avant d'ajouter: "comment peut-on imaginer qu’il reste en place et qu’il continue à manipuler, à donner les informations ? C’est lui qui ouvre ou ferme les portes, pour moi c’est une évidence : Michel est en train de se faire manipuler. Et comme il n’a pas le poids à l’intérieur de la Fifa".


Domenech : "Michel est en train de se faire...par Europe1fr

"Michel est foncièrement honnête". Peut-on pour autant considérer que Michel Platini est totalement innocent, notamment après les révélations sur un contrat de 2 millions de francs suisses (1,8 millions d'euros) passé entre la Fifa et l'ancien joueur français ? "Je connais Michel, ce n’est pas quelqu’un pour qui l’argent compte. C’est vraiment l’essence du football, c’est le jeu, le sport. Sa défense, c’est vrai qu’elle ne tient pas  mais c’est parce qu’elle est réelle et parce qu’il n’a pas cherché à manipuler. Il avait travaillé pour la Fifa et comme il n’en avait pas besoin...", a répondu Raymond Domenech.

Et ce dernier de poursuivre : "Michel est foncièrement honnête et il ne peut pas avoir trempé dans des histoires de manipulations. Je rappelle quand même que pour la Coupe du monde au Qatar, il est le seul à avoir dit : ‘moi  j’ai voté pour le Qatar’. Il ne s’est pas caché, on l’a accusé de tout parce qu’il avait été reçu par le président de la République avec des gens du Qatar. Il n’est pas influençable pour cela : s’il pense que c’était bien à ce moment là de le donner là-bas, il l’a fait dans ce sens là et pas pour autre chose". "On peut l’accuser de beaucoup de choses, mais pas de malhonnêteté", a-t-il conclu.