F1-GP de Belgique : l'écurie Force India pas encore assurée de courir ce week-end

  • A
  • A
F1-GP de Belgique : l'écurie Force India pas encore assurée de courir ce week-end
Les monoplaces de l'écurie Force India pourraient rester aux stands ce week-end.@ ANDREJ ISAKOVIC / AFP
Partagez sur :

L'écurie vient d'être rachetée par un consortium d'hommes d'affaires, qui n'a visiblement repris que les actifs matériels, sans faire l'acquisition du nom Force India.

L'écurie Force India, récemment rachetée par un consortium d'hommes d'affaires, n'était pas encore assurée jeudi de pouvoir participer au Grand Prix de Belgique de Formule 1 ce week-end, selon plusieurs sources. Le consortium mené par le milliardaire canadien Lawrence Stroll, père de Lance Stroll, pilote chez Williams, n'a apparemment repris que les actifs matériels dont les monoplaces et l'usine, sans faire l'acquisition du nom Force India, qui permet d'aligner des voitures en course.

Ocon "pense que la situation va rentrer dans l'ordre". "Il y a des discussions, pour l'instant ce n'est pas fait", a expliqué le pilote français Esteban Ocon à la presse. "Je pense que la situation va rentrer dans l'ordre, la F1 ne peut pas se passer de cette équipe", a souligné le pilote français, dont la place est menacée à brève échéance par une arrivée de Lance Stroll. 

La Fédération internationale de l'automobile (FIA) a indiqué à l'AFP qu'elle prévoyait de se prononcer sur le sujet en diffusant un communiqué jeudi. Force India avait été placée sous administration judiciaire le 28 juillet dernier après une requête de son pilote mexicain Sergio Pérez, car elle se retrouvait en défaut de paiement avec certains de ses employés, fournisseurs et créanciers, dont Pérez.