Euro : la Hongrie brise la glace islandaise !

  • A
  • A
Euro : la Hongrie brise la glace islandaise !
@ ATTILA KISBENEDEK / AFP
Partagez sur :

La Hongrie a arraché le nul contre l'Islande (1-1) dans les dernières minutes, samedi au Stade Vélodrome. 

LE "TOP LIVE"

L'Islande est passée à deux doigts de l'exploit. Mais les étonnants Islandais ont concédé le nul dans les derniers instants de la rencontre, samedi contre la Hongrie (1-1). Longtemps frustrés par la solide défense nordique, les Hongrois ont fini par arracher un point mérité et se placent idéalement pour la qualification. Avec 4 points, la Hongrie fait en effet un grand pas vers les huitièmes de finale. L'Islande, avec 2 points, jouera sa qualification lors du dernier match contre l'Autriche. Revivez notre Top Lab, un classement non chronologique (et subjectif, évidemment), des moments forts du match, à la sauce Lab Euro.

Le tableau d'affichage

ISLANDE 1 - 1 HONGRIE

  • But de Sigurdsson à la 40e

  • But contre son camp de Saevarsson à la 88e

Revivez le live classique ici

1. A force de pousser, la Hongrie y est arrivée ! Longtemps, la Hongrie a largement dominé les débats. En terme de possession de balle, du moins. Car si les Hongrois ont tenu la balle bien plus longtemps que l'Islande, ils ont eu un mal fou à se créer des occasions face à la (très) solide défense adverse. 

Mais en toute fin de match, la Hongrie a été récompensée de son abnégation. Nikolic, après un débordement côté droit, a forcé Saevarsson à pousser la balle dans ses propres filets (88e). Les Hongrois pouvaient exulter : avec 4 points, ils sont quasiment qualifiés. 

2. L'Islande n'a pas tenu la distance. A l'inverse, l'Islande est passée à deux doigts de son rêve. Les étonnants Islandais ont ouvert le score grâce à un penalty transformé par Sigurdsson à la 40e minute. Une action litigieuse sur laquelle les Hongrois ont réclamé, en vain, une faute sur leur gardien.



Auparavant, les Islandais s'étaient créés deux grosses occasions, bien repoussées par Kiraly (10e, 37e). Mais en deuxième période, l'Islande a reculé et s'est contenté de défendre son avantage. Ce qu'elle n'a pas réussi à faire...

3. Chaude ambiance au Vélodrome. Le stade Vélodrome inspire les supporters. Après la belle ambiance de France-Albanie, la rencontre de samedi s'est déroulée, elle aussi, devant des tribunes pleines. Les sympathiques fans islandais ont été toujours aussi nombreux et bruyants, tout de bleu vêtus. Mais les supporters hongrois n'ont pas été pas en reste : ils ont envahi le Vélodrome et donné à Marseille des faux airs de Budapest. Regardez plutôt cette vidéo tournée avant la rencontre :  



4. Encore des échauffourées. Décidément, la sécurité dans les stades pose un sérieux problème lors de cet Euro. Des brèves échauffourées ont éclaté dans une tribune du stade Vélodrome occupée par des fans hongrois, avant le coup d'envoi. Puis, sur l'égalisation de la Hongrie, ils ont allumé des fumigènes et des pétards. L'UEFA a bien du mal à assurer la sécurité dans les stades...