Euro 2016 : les derniers caprices de (Dieu) Zlatan Ibrahimovic

  • A
  • A
Euro 2016 : les derniers caprices de (Dieu) Zlatan Ibrahimovic
La légende est sur cette photo.@ Pascal GUYOT/AFP
Partagez sur :

Pour ce qui fût son dernier avant-match avec la sélection suédoise, Zlatan s'est permis d'ultimes caprices dans l'hôtel Marriott de Nice selon Le Parisien. 

ON POSE ÇA LA

"Came like a star, left like a legend". Si cette phrase ne reflète pas tout à fait la carrière de Zlatan Ibrahimovic en sélection, elle pourrait pour autant parfaitement décrire son passage à l'hôtel Marriott à Nice, avant la défaite de la Suède face à la Belgique (1-0). À en croire le journal Le Parisien, la superstar suédoise a eu des exigences bien particulières avec l’hôtelier azuréen.

Sieste et fraises chantilly. Où qu'il aille, Zlatan laisse sa trace. Comme à Nice, avant son dernier match avec la Suède, où Zlatan avait pris ses quartiers avec ses coéquipiers à l'hôtel Marriott, sur la célèbre promenade des Anglais. D'abord, il a été demandé au personnel de l'hôtel, curieux de rencontrer l'ex-joueur du PSG, de ne pas prendre de photo de Monsieur Ibrahimovic, et de ne pas trop s'attarder à le dévisager, excusez du peu. La veille de la défaite face aux Diables Rouges, c'est le hall d'entrée du prestigieux hôtel qui avait été vidé à la demande du staff suédois. Pourquoi ? Parce que "le Z" souhaitait se reposer. Ultime caprice du géant suédois, et pas des moindres : alors que le buffet proposé à l'équipe nordique présentait des fraises au dessert, Ibra a lui demandé qu'une assiette de fraises à la chantilly lui soit confectionnée directement depuis les cuisines de l'hôtel niçois.

Après avoir conclut son Euro hexagonal sans la moindre frappe cadrée au compteur, Zlatan repart donc comme il est arrivé. En faisant parler de lui.