Euro 2016 : le président islandais a regardé le match au milieu des supporters

  • A
  • A
Euro 2016 : le président islandais a regardé le match au milieu des supporters
Gudni Johannesson a regardé le quart de finale dans les tribunes du Stade de France. @ Capture d'écran Twitter
Partagez sur :

Le futur président islandais Gudni Johannesson a regardé le quart de finale au Stade de France... avec les supporters. 

T'AS VU ?

Imaginez une seconde François Hollande au milieu des supporters des Bleus. Vous plissez les yeux et tenter d'apercevoir le chef de l'Etat dans le virage Sud du Stade de France... Ne cherchez pas plus loin, c'est tout simplement impossible. Les exigences de sécurité et l'importance du protocole ne permettent pas un instant de concevoir une telle scène. Mais quand vous êtes à la tête d'un pays de 330.000 habitants comme l'Islande, vous pouvez vous offrir ce luxe. 

En maillot, au milieu des supporters. Le président islandais, Gudni Johannesson, a été élu dimanche dernier et il entrera en fonction le 1er août prochain à Reykjavik. D'ici là, il a décidé de soutenir à fond la sélection islandaise. Pas question donc de voir le quart de finale face à la France en tribune présidentielle. Pour cette grande première dans l'histoire du foot islandais, le président a passé la soirée avec les supporters dans les virages du Stade de France. Il a même fait tomber la cravate pour l'occasion, histoire de porter le maillot national floqué d'un "2016" sur le devant. 



Hollande critiqué. Cet ancien handballeur - son frère est l'ex-international islandais Patrekur Johannesson - avait déjà assisté au huitième de finale contre l'Angleterre en tribunes. Une image de "président normal", selon l'expression du chef de l'Etat français pendant la campagne de 2012, qui a offert une parfaite occasion aux détracteurs de François Hollande de le critiquer. Le porte-parole de Jean-Luc Mélenchon, Alexis Corbière, n'a ainsi pas manqué de souligner sur Twitter le geste du président islandais. Histoire de marquer la différence.