Euro 2016 : le Portugal peut-il aller au bout sans gagner ?

  • A
  • A
Euro 2016 : le Portugal peut-il aller au bout sans gagner ?
@ AFP
Partagez sur :

Cinq matches, et pas une seule victoire au bout des 90 minutes pour les coéquipiers de Cristiano Ronaldo, qui sont pourtant dans le dernier carré. 

On n’ira pas jusqu’à dire, comme certains de nos confrères, que l’équipe du Portugal est "dégueulasse" (on tient à notre scalp), mais il faut admettre quand même que la Seleçao n’est pas l’équipe la plus séduisante de la compétition. Et pourtant, la voilà en demi-finale de l’Euro, après une séance de tirs au but victorieuse jeudi soir face à la Pologne (0-0 , 5-3 t.a.b). Le tout sans gagner un match au terme du temps règlementaire. Sa seule victoire, le Portugal l’a arraché à la 117e minute face à la Croatie en huitièmes de finale (1-0). De là à l’imaginer remporter l’euro sans gagner, il n’y a qu’un pas.

Merci "Platoche"

Déjà, le Portugal peut remercier Michel Platini, ancien président de l’UEFA et chantre de l’Euro à 24 équipes. Une aberration sportive qui a permis, sur six groupes, à quatre meilleurs troisièmes de se qualifier pour les huitièmes de finale. Parmi eux, le Portugal, qui a compilé trois matches nuls en trois rencontres, dont l’un, mémorable, face à la Hongrie (3-3), déjà qualifiée et en mode match de gala. Qualifié sans gagner, donc.

Aller au bout sans gagner, c’est possible

Techniquement, rien n’empêche le Portugal de remporter l’Euro sans gagner au terme du temps règlementaire, et même au bout du temps additionnel. Il suffirait de deux matches nuls puis de deux séances de tirs au but remportés pour soulever le trophée. Bon, ne nous le cachons pas, ce serait bien moche. Mais tout est possible dans le football.

Les précédents (car il y en a)

Ne soyons pas trop durs avec nos amis Lusitaniens. Car ils ne sont pas les premiers à avoir passé ric-rac la phase de poules dans un grand tournoi. Trois équipes l’ont fait avant eux. Jamais à l’Euro, mais à chaque fois à la Coupe du monde, rappelle Slate. Le dernier en date, c’est le Chili, en 1998, (année bénite entre toutes). Avec trois nuls, le Chili s’était qualifié devant l’Autriche et le Cameroun et derrière l’Italie. Avant d’être châtié en huitièmes de finale par le Brésil (4-1). En 1990 en Italie, les Pays-Bas avaient profité de la règle des meilleurs troisièmes en vigueur à l’époque pour se qualifier là encore après trois nuls. La RFA avaient ensuite eu la peau des Oranjes (2-1).

Enfin en 1982 en Espagne, c’est une Italie miraculée qui sort du groupe après trois nuls, à égalité de points avec le Cameroun, mais avec un but marqué en plus. Mais la Squadra Azzura enchaînera quatre victoires pour remporter le titre mondial. Le Portugal peut donc se targuer d’être l’équipe qui est allée le plus loin sans l’emporter dans le temps règlementaire. Il est peut-être temps que ça s’arrête, non ?