Euro 2016 : la billetterie est officiellement ouverte !

  • A
  • A
Euro 2016 : la billetterie est officiellement ouverte !
@ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

ON VOUS EXPLIQUE TOUT - Les matches des Bleus, les dates à marquer dans son agenda, les villes concernées… Voici notre guide billetterie à un an du coup d'envoi.

L'Euro 2016, les Bleus de Didier Deschamps en rêvent. Qualifiés d'office en qualité d'hôtes, les coéquipiers du capitaine Hugo Lloris ont douze mois pour se préparer pour LE prochain événement européen de la planète football. Et pour tenter de soulever un trophée qui lui échappe depuis 2000, l'équipe de France pourra compter sur le soutien des millions de supporters bleu blanc rouge. Mais comment acheter des billets pour cet Euro ? Quand faudra-t-il se positionner ? Faut-il forcément figurer parmi les premiers acheteurs pour avoir les meilleurs tickets ? Europe 1 livre ses conseils pour assister aux meilleurs matches de la compétition, à un an du coup d'envoi.

43 matches à 25 euros. "Les billets pour l'Euro, je n'ai pas les moyens". Cette phrase, les supporters de l'équipe de France l'ont forcément déjà entendu. Mais les organisateurs de la compétition ont insisté sur ce point : il sera possible d'assister à 43 des 51 matches de l'Euro 2016 dès 25 euros le billet. À partir des quarts de finale, le premier prix (la catégorie 4) passera à 45 euros le billet, 65 pour les demi-finales et 85 euros pour la finale. Seul le match d'ouverture fait figure d'exception : il faudra dépenser au minimum 75 euros pour voir les Bleus ouvrir la compétition le 10 juin au Stade de France. Pour la finale, les prix grimperont jusqu'à 895 euros en catégorie 1. Ci-dessous, l'UEFA a présenté la répartition des places par catégories :

Quand acheter ses billets pour l'Euro 2016 ? La première étape pour acheter ses billets pour l'Euro débutera mercredi. Deux options s'offrent alors : acheter un billet à l'unité (quatre "voeux" par acheteur maximum) ou opter pour un pack de plusieurs matches. Le pack "destination" permettra d'assister à deux rencontres dans la même ville, le pack "follow my team" sera pour ceux qui veulent suivre leur équipe fétiche tout au long du tournoi. Mais pour ces deux packs, aucun prix n'a encore été communiqué. Pas besoin d'arriver le premier : tout le monde sera logé à la même enseigne entre le 10 juin et le 10 juillet, a promis l'UEFA. Deuxième étape : la bourse d'échange. Lancée entre le mois de mars et le mois d'avril 2016, elle permettra de revendre et d'acheter des billets de façon tout à fait légale, au même prix que la grille tarifaire d'origine.

Comment être sûr d'exaucer ses "voeux" ? Le bon plan ? Mieux vaut acheter à quatre. Si, par exemple, vous tenez absolument à assister à un quart de finale à Paris, mettez-vous d'accord avec trois autres copains pour formuler les mêmes voeux : les chances d'obtenir votre souhait seront multipliées par quatre. Il restera toujours la bourse d'échange pour corriger le tir l'an prochain. Autre astuce : pour multiplier les chances, mieux vaut miser à la fois sur l'achat de billets individuels et l'achat de packs "Follow my team", quitte à se tourner une nouvelle fois vers la bourse d'échange dans un second temps. Bien entendu, cela suppose de disposer des fonds nécessaires pour avancer le prix des places pour les deux options en parallèle.

25.000 billets pour les personnes en situation de handicap. Deux catégories se démarquent enfin : une catégorie pour les spectateurs en fauteuil roulant, une autre pour les sièges faciles d'accès aux tarifs de la catégorie 4. 25.000 de ces billets (1% des places) seront attribuées à ces personnes en situation de handicap. Enfin, 20.000 places seront octroyées aux enfants défavorisés, une distribution dont les modalités restent à définir.

Ne pas attendre les jours de matches. Pour ceux qui comptaient sur la billetterie de dernière minute, au guichet du stade, ce n'est pas la peine : aucun billet n'y sera vendu.