Domenech répond à Hollande : "Le football ramène beaucoup plus de gens dans le bon chemin que l’inverse"

  • A
  • A
Domenech répond à Hollande : "Le football ramène beaucoup plus de gens dans le bon chemin que l’inverse"
Raymond Domenech n'est pas d'accord avec les propos de François Hollande. @ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

Le président de la République n’a pas mâché ses mots contre les joueurs de l’équipe de France, qu’il qualifie de "gamins mal éduqués".  

L'AVIS DE

Les propos de François Hollande sur les Bleus provoquent des remous au sein du foot français. "Gosses mal éduqués", "sans références et sans valeurs" : depuis le début de son quinquennat, le locataire de l’Élysée a "taclé" les Bleus (presque) sans retenue, notamment après l'Euro 2012, selon des extraits du livre Un président ne devrait pas dire ça, des journalistes du Monde Gérard Davet et Fabrice Lhomme, à paraître jeudi. 

Ce portrait des joueurs de l’équipe de France, assez virulent, n’est cependant pas partagé par notre consultant Raymond Domenech. "On tape toujours sur les mauvais côtés, mais le sport et le football sont de vrais acteurs sociaux. Des gens dérapent dans tous les milieux : en politique, en économie, dans le sport aussi. Mais le football ramène beaucoup plus de gens dans le bon chemin que l’inverse", a réagi l’ancien sélectionneur des Bleus au micro d’Europe 1.

"Le foot a remplacé l'éducation nationale". Parmi les nombreux griefs présidentiels, le supposé manque d’éducation des Bleus revient souvent. Pour y remédier, François Hollande suggère ainsi à la Fédération française de foot d’organiser "de la musculation du cerveau". Raymond Domenech, lui, estime que les clubs français remplissent déjà cette mission depuis de nombreuses années.

"Les clubs aident les jeunes à entrer dans la vie, à trouver un métier s’ils ne sont pas footballeurs, à travailler sur l’aspect sanitaire, social, culturel et éducatif. Ces opérations sont menées depuis des années dans les clubs. Le foot, souvent décrié, a remplacé l’éducation qui devait être faite par les parents et l’éducation nationale", répond l’ancien sélectionneur, consultant Europe 1.

Emmanuel Petit tacle Hollande. Outre Raymond Domenech, Emmanuel Petit a sèchement réagi aux propos de François Hollande. "Je donnerais bien des cours de musculation du cerveau, et même de probité à la classe politique. Notamment dans l’honnêteté intellectuelle", a répondu le champion du monde 98. Deux jours après la belle victoire aux Pays-Bas en qualifications au Mondial 2018 (1-0), l’équipe de France se serait bien passée de cette nouvelle polémique extra-sportive.