Dix choses que vous ne savez (peut-être) pas sur Neymar

  • A
  • A
Dix choses que vous ne savez (peut-être) pas sur Neymar
Le joueur brésilien, ici lors du stage du Barça aux États-Unis, pourrait rejoindre Paris dans les prochains jours.@ Hector RETAMAL/AFP
Partagez sur :

La star brésilienne vient de rejoindre le PSG. L'occasion d'apprendre à mieux le connaître.

Après plusieurs semaines de tergiversations, Neymar a annoncé mercredi à ses coéquipiers du FC Barcelone qu'il quittait le club catalan. Le PSG a annoncé jeudi soir qu'il venait de signer un contrat de cinq ans. Europe1.fr vous propose d'en apprendre un peu plus sur la star brésilienne.

  • Au fait, comment s'appelle-t-il vraiment ?

Comme beaucoup de ses compatriotes, Neymar n'est connu (presque) que sous le diminutif de son nom en Europe. En version longue, cela donne "Neymar da Silva Santos Júnior".

  • Il a failli mourir dans un accident de voiture

Lorsqu'il n'avait que quatre mois, la future star du foot a été victime d'un grave accident de la route, raconté dans son autobiographie. Le bébé était sanglé à l'arrière du véhicule de ses parents lorsqu'ils ont heurté une autre voiture sur une petite route de montagne au Brésil, en juin 1992. "J'ai pensé que Neymar avait été éjecté de la voiture. Nous étions presque certains que nous avions perdu notre fils", témoigne son père dans le livre. L'enfant a finalement été retrouvé dans son siège, "couvert de sang" mais sain et sauf.

  • Il aurait pu signer au Real Madrid…

L'anecdote prend une autre saveur lorsque l'on sait que le Brésilien a montré toute l'étendue de son talent au FC Barcelone : en 2005, Neymar n'avait que 13 ans lorsque son agent l'a emmené au centre d'entraînement du... Real Madrid, où le jeune prodige a fait forte impression. Mais la signature n'a finalement pas eu lieu et Neymar a opté pour le club brésilien de Santos. Le Real a eu une deuxième occasion en 2013, faisant même passer une visite médicale au joueur… avant de se faire doubler par le Barça.

  • … À L'Olympique lyonnais…

En 2009, le Brésilien aurait déjà pu se retrouver en France, en rejoignant l'Olympique lyonnais, champion de Ligue 1. Alors que le club cherchait son nouveau Juninho, Marcelo, son recruteur brésilien, a en effet échangé avec Neymar lors d'une visite à Santos. "Je lui ai dit 'si tu veux, je t'emmène demain à Lyon !'", a-t-il depuis raconté. "Il m'a répondu : 'Ok, on part demain !' Mais financièrement, c'était impossible, il avait énormément de clauses dans son contrat."

  • ...Et à Chelsea !

Un an plus tard, le prodige et son père ont eu un autre rendez-vous, cette fois en Angleterre, qui aurait aussi pu donner un autre cours à sa carrière. Dans sa biographie, Neymar raconte : "Chelsea avait fait une énorme offre de transfert. (...) Ça nous a fait réfléchir, cette décision allait être un tournant dans ma vie. Même Pelé m'a appelé. Pouvez-vous imaginer comme je me suis senti important ?" Influencé par son idole, et soucieux de rester près de sa famille, le Brésilien a alors décliné la Premier League pour rester dans son pays.

  • Il est devenu père à seulement 19 ans

Toujours dans sa biographie, Neymar raconte une scène bouleversante de sa vie, lorsqu'il a appris que sa petite amie était enceinte, en 2011. Agé de seulement 19 ans, le footballeur était "perdu", "pas prêt". "J'ai pleuré, j'avais peur", confie-t-il. Depuis, le petit Davi Lucca et sa maman, dont l'attaquant est séparé, ont suivi le champion à Barcelone.

@neymarjrsfive ⚽⚽⚽⚽ #NeymarJrsFive #InstitutoNeymarJr

Une publication partagée par Davi Lucca (@davilucca) le

  • Son autographe vaut 70 euros

C'est l'une des petites révélations des "Football leaks" : pour avoir le droit de placer la signature de Neymar sur 600 vignettes, l'entreprise Panini America, qui produit les célèbres albums de joueurs de football, a dû débourser 50.000 dollars, soit 83 dollars l'autographe (70 euros).

  • Ses fans s'appellent des "Neymarzetes"                 

Au Brésil, chaque apparition de Neymar s'accompagne par des cris stridents de groupies pré-adolescentes, rebaptisées les "Neymarzetes" par la presse nationale. Et la star inspire aussi les garçons, qui copient avec attention ses coupes de cheveux, avec toutes les nuances de crêtes possibles et imaginables.

  • Il prête son image à un bain de bouche 

L'aura qui entoure le champion dans son pays natal est aussi l'une de ses sources de revenus : sur les télés brésiliennes, difficile de trouver une pause publicitaire au milieu d'une télénovela sans au moins un spot mettant en scène Neymar. Il prête son image à tous types de produits, des batteries de voitures aux suppléments alimentaires, en passant par… des bains de bouche.

  • Il donne une partie de son salaire à des œuvres chrétiennes

Dans un entretien à un journal brésilien, repéré par Franceinfo, le père de Neymar confiait en 2010 que son fils reversait chaque mois 10% de son salaire à l'église baptiste évangélique fréquentée par la famille.  En 2014, la BBC indiquait pour sa part que 10% des revenus de la star, très croyante, allaient à la fondation "Athlètes du Christ".