À en croire son thème astral, Deschamps est dans "une année de bouleversement"

  • A
  • A
À en croire son thème astral, Deschamps est dans "une année de bouleversement"
Didier Deschamps va connaître une "année de bouleversement". À quel niveau ? Mystère.@ UEFA / AFP
Partagez sur :

ASTRES - SUR LE LAB EURO - Notre collaboratrice Muriel Siron a passé au peigne fin le thème astral de notre sélectionneur. Des changements sont attendus.

Le Lab Euro brûlait de savoir ce qui attend les Bleus dans cet Euro. La seule solution ? Soumettre à la question notre astrologue, Muriel Siron. Celle-ci s’est prise au jeu et a analysé le thème astral de notre sélectionneur national, Didier Deschamps. Première constatation : "Didier Deschamps est dans une bonne année". Une bonne année, certes, mais de "bouleversement"… Tiens.


Toute l'actu de la compétition, sur le Lab Euro, le site qui ne se contente pas des trois points ! 

"Il est dans une année de bouleversement, de changement, d’action, de réalisation d’envergure, d’introspection aussi. C’est une fin de cycle pour lui, une année essentielle et marquante." Plus étonnant, Muriel Siron voit pour pour Didier Deschamps "des rentrées d’argent qui peuvent être inattendues". Alors quoi ? La France va gagner l’Euro et "DD" va toucher sa prime de victoire ? Ou elle va être éliminée en huitièmes de finale par l’Islande et "DD" va toucher un autre type de prime, de licenciement cette fois ?

Entendu sur Europe 1
Il va recommencer un cycle qui va durer douze ans

Rappelons que Deschamps, que Muriel Siron décrit comme quelqu’un de "sensible, passionné et arrangeant", est sous contrat avec la FFF jusqu’à la Coupe du monde 2018. Mais, visiblement, ça ne va peut-être pas le faire… "Il aura un coup de fatigue entre octobre et la fin d’année, avec beaucoup de prise de conscience intérieure", insiste notre astrologue. "Peut-être que d’anciennes connaissances l’aideront de manière inattendue. Il va recommencer un cycle qui va durer douze ans."

Douze ans !? Un long job d’entraîneur, à Monaco, Marseille ou la Juve, clubs qu’il connaît si bien - et où il a sans aucun doute conserver des "connaissances" -, ou un autre défi au poste de sélectionneur - de la France ou d'ailleurs - jusqu’à l’Euro... 2028 ? "Il aura comme un nouveau job, un changement positif, des aides extérieures, des projets qui vont prendre forme. C’est une année de recommencement, de rupture avec le passé", insiste Muriel Siron. "Comme un nouveau job", "rupture avec le passé" : aïe ! Cela semble être acté : il va se passer quelque chose de fort dans cet Euro pour "DD". Victoire finale ? Échec cuisant ? On a hâte de savoir…