Des joueurs de l'équipe de France de rugby entendus par la police écossaise "comme témoins"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

La police écossaise est venue retarder le vol de l'équipe de France pour interroger certains joueurs, lundi matin. "Ce n'est pas méchant", estime Bernard Laporte, interrogé par Europe 1. 

Des joueurs du XV de France étaient interrogés lundi à la mi-journée par la police écossaise, après un incident qui aurait eu lieu cette nuit à Édimbourg, en Ecosse, selon les informations d'Europe 1. Après leur défaite comptant pour le tournoi des Six Nations, le sélectionneur Jacques Brunel avait autorisé les joueurs à sortir pour une soirée d'après-match. "La FFR confirme que certains joueurs sont entendus par les autorités écossaises. Nous sommes en attente de plus d'informations", a tweeté la FFR. 



"Ce n'est pas méchant". Lundi matin, alors que l'avion des Bleus s’apprêtait à décoller, la police écossaise est venue retarder le vol pour entendre sept membres de l'équipe. "On ne sait pas du tout ce qu'il y a eu, apparemment ils sont entendus comme témoins", a réagi en exclusivité le président de la fédération française de rugby Bernard Laporte, joint par Europe 1 lundi midi. "Ce n'est pas méchant, et nous on va décoller. On ne va pas passer la journée là."

De son côté, la police écossaise indique avoir interrogé plusieurs témoins potentiels incluant des joueurs de l'équipe de France de rugby, à la suite d'informations sur une agression sexuelle dans le centre d'Edimbourg mais l'enquête a ensuite établi qu'"aucun crime n'a été commis", a précisé la police.