Cyclisme : la Vuelta renonce aux hôtesses et au baiser du vainqueur

  • A
  • A
Cyclisme : la Vuelta renonce aux hôtesses et au baiser du vainqueur
Les vainqueurs des épreuves cyclises (ici Vincenzo Nibali sur le Giro) sont généralement accueillis par des hôtesses et un baiser. @ AFP
Partagez sur :

Les organisateurs du tour d'Espagne ont annoncé qu'ils mettaient fin à cette tradition, parfois jugée misogyne, dès l'édition 2017 de la course. 

La tradition est commune à presque toutes les courses cyclistes : sur le podium, le vainqueur est entouré d'une ou deux jeunes femmes, chargées, entre autres de lui faire un baiser sur la joue. La nouvelle a donc des allures de petite révolution : pour leur édition 2017, qui commencera le 19 août, les organisateurs du tour d'Espagne ont décidé de bouleverser les codes, relève L'Equipe

Des tenues moins affriolantes. Plus d'hôtesses exclusivement féminines, et plus de baiser. Désormais, les coureurs seront accueillis par un binôme mixte, dont la femme portera une tenue moins affriolante que par le passé. Et c'est l'ancien cycliste Oscar Periro, ambassadeur de la Vuelta, qui sera chargé de boutonner les maillots des champions. Un exemple à suivre pour le tour de France ?